Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
9
Réagissez Imprimer Envoyer

Windows 10 : Microsoft presse les utilisateurs Windows 7 et 8.1 Pro à migrer

Après le grand public, Microsoft s'attaque aux utilisateurs de licences Windows 7 et 8.1 Pro pour migrer vers Windows 10. (crédit : D.R.)

Après le grand public, Microsoft s'attaque aux utilisateurs de licences Windows 7 et 8.1 Pro pour migrer vers Windows 10. (crédit : D.R.)

Après s'être fait la main sur les utilisateurs grand public, Microsoft s'apprête à étendre la dissémination de Windows 10 auprès des détenteurs de licences Windows 7 et 8.1 Pro. Les entreprises concernées doivent s'attendre à voir fleurir apps et messages les enjoignant à télécharger le dernier OS de l'éditeur.

Près de six mois après la sortie de Windows 10, Microsoft commence à cibler un nouveau type d'utilisateurs, laissés de côté jusque-là. Hier, l’entreprise de Redmond a révélé que les utilisateurs tournant avec des systèmes Windows 7 Pro ou Windows 8.1 Pro verraient apparaître l’app « Télécharger Windows 10 » dans leur barre de tâches, indiquant une mise à niveau vers son dernier système. Ce changement de politique n’affectera que les terminaux connectés à un domaine Active Directory et acceptant les mises à jour en direct du service Windows Update.

Les utilisateurs dont les terminaux répondent à cette configuration verront bientôt surgir sur leur bureau des fenêtres pop-up ouvertes par l’app « Télécharger Windows 10 » les invitant à mettre à jour leur machine gratuitement. Ceux qui ont déjà un PC sous Windows paramétré ainsi à la maison ne seront probablement pas surpris par ce message, puisqu’il est identique à celui qu’ils ont pu voir sur le bureau de leur ordinateur personnel.

Les grandes entreprises pas concernées

Cette nouvelle incitation va de pair avec la politique de Microsoft qui cherche à pousser toujours plus de gens à faire la mise à jour vers Windows 10. L’éditeur veut aussi rappeler aux utilisateurs que la mise à jour vers le nouveau système est toujours gratuite, mais elle expirera en juillet. Les départements informatiques des petites entreprises et les utilisateurs qui ne veulent plus être harcelés par ces messages de mise à niveau peuvent suivre les instructions fournies pas Microsoft pour désactiver l’app « Télécharger Windows 10 ».

Par contre, les grandes entreprises n’ont pas d’inquiétude à se faire sur ce sujet-là pour une raison bien simple : les versions Enterprise de Windows 7 et 8.1 ne sont en effet pas éligibles à la gratuité… Les utilisateurs de ces versions ne seront donc pas ennuyés par les messages de mise à niveau envoyés par l’app « Télécharger Windows 10 ».

Une possibilité de retour arrière toujours possible

Mais, les actions entreprises par Microsoft pour pousser Windows 10 six mois après sa sortie revêtent aussi d’autres formes. L’éditeur a déjà annoncé qu’il envisageait également de s’appuyer sur Windows Update pour inciter les utilisateurs à aller vers Windows 10, ce qui signifie que de nombreux ordinateurs téléchargeront automatiquement le programme d'installation. Néanmoins, Microsoft laissera les utilisateurs décider s’ils veulent ou non franchir le pas. Pendant le premier mois après la mise à jour, ils gardent aussi la possibilité de revenir à leur ancien OS.

Aujourd’hui, il semble que Microsoft croit dans la fiabilité de son nouveau système d'exploitation et dans sa capacité à séduire de nouveaux utilisateurs, à condition qu'ils l'installent. Reste à savoir comment le grand public réagira à ces incitations de plus en plus agressives à les faire monter dans le wagon Windows 10.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE9

le 09/03/2016 à 12h26 par Visiteur8126 :

J'ai accepté l'installation de windows 10 hier soir et ce matin je n'ai plus aucun de mes fichiers, plus de word, plus de documents suavegardés, plus mes photos c'est une catastrophe. Surtout qu'il était noté qu'on ne perdait rien !!!

Signaler un abus

le 06/03/2016 à 17h54 par Visiteur8111 :

pas de conaisance informatique me supprimer wind 10

Signaler un abus

le 11/02/2016 à 08h17 par Visiteur7956 :

depuis que nous avons active window ont ne retrouve plu rien c"est de la m nous preferons retouner a notre ancien modele au moin ca fonctionne?????????

Signaler un abus

le 29/01/2016 à 01h49 par Visiteur7883 :

Bonjour tout le monde,

voilà comment vous débarrasser proprement des gêneurs :

1) Créer un fichier texte nommé delkb.txt, copier-coller les lignes de commande ci-dessous,
enregistrer et fermer puis changer l'extension .txt en .bat et placer le fichier à la racine
de votre partition système (c: en général).

----------

taskkill /im gwx.exe /f

wusa /uninstall /kb:3068708 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3022345 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3075249 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3080149 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3035583 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:2952664 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3021917 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:2976978 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:2977759 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:3083710 /quiet /norestart
wusa /uninstall /kb:2990214 /quiet /norestart

----------

Si entretemps de nouvelles mises à jour indésirables sont apparues (relatives à la migration vers W10),
rajouter les lignes de commande correspondantes au début de la liste des wusa, dans l'ordre du kb le plus récent au plus ancien.

2) Lancer cmd (démarrer-exécuter) en mode administrateur (clic droit sur cmd.exe) puis taper la commande c:delkb.bat et valider.
Si le processus gwx.exe est introuvable, c'est tant mieux sinon il sera arrêté (le fameux kb3035583 persistant).

3) S'ils existent, supprimer tous les fichiers contenus dans les répertoires
c:\windows\system32\gwx et c:\windows\syswow64\gwx ainsi que les répertoires gwx eux-mêmes.
Il est fort possible qu'il faille s'octroyer le statut de propriétaire pour mener à bien cette opération (voir propriétés/sécurité).

4) Lancer taskschd.msc, dérouler l'arborescence Microsoft-Windows-Setup et supprimer, s'ils existent, les fichiers contenus dans
gwx et gwxtriggers ainsi que ces mêmes répertoires, avec comme précédemment l'éventualité de devoir s'octroyer le statut
de propriétaire (propriétés du répertoire C:\windows\system32\tasks\microsoft\windows\setup).

5) Pas obligatoire mais un nettoyage des fichiers superflus, du registre et du démarrage avec CCleaner est bienvenu à ce stade.

6) Lancer Windows Update et masquer les mises à jour proposées (clic droit) qui correspondent à celles que l'on vient de supprimer.

7) Redémarrer la machine et vérifier qu'aucune opération réalisée précédemment n'ait été contrée.
Manipulation réalisée avec succès sur plusieurs W7ProSP1x64, un W7SP1x64 et un W8.1x64.

Signaler un abus

le 22/01/2016 à 01h40 par Visiteur7818 :

c lent c mis en 16/9 on ne sait plus jouer correctement

Signaler un abus

le 20/01/2016 à 09h38 par Visiteur7800 :

Windows 10 n'est qu'un formidable spyware. Toutes les données personnelles sont prélevées à tous les niveaux. Microsoft n'est pas du genre à utiliser le modèle 'gratuit' pour distribuer son système d'exploitation avec harcèlement à l'appui. La contrepartie est dans l'ingérence de vos systèmes. Mettez donc en plus vos données professionnelles sur le 'cloud' et vous n'aurez plus de secret pour personne.

Signaler un abus

le 20/01/2016 à 04h32 par Visiteur7797 :

Il y a longtemps que je voulais passer sous Linux. Je vais le faire après les nombreux déboires de mon upgrade à Windows 10.

Signaler un abus

le 18/01/2016 à 16h57 par jdt (Membre) :

Ça fait un moment (plusieurs mois) que nos PC sous Windows 7 Pro 32 ou 64 bits nous proposent de migrer vers Windows 10.
Monde universitaire

Signaler un abus

le 15/01/2016 à 09h16 par Visiteur7765 :

Bonjour à tous. Je suis chef d'entreprise d'une société informatique. Je passe le quart de mes semaines à enlever Windows 10 des ordinateurs clients car mécontents soit par le fait que le système est instable ou incompatible avec certains programmes ou matériels soit pour sa difficulté de prise en main surtout pour ceux qui avaient Windows 7. Sur certains ordinateurs ça fonctionne certes mais la mise à jour bug sur au moins 1 PC sur 3 !! Microsoft se vante d'avoir fait passer plus de 100 millions de pc vers Windows 10 mais combien sont revenu en arrière... pas de chiffre à ce niveau !! Même Windows 8 qui à connu des débuts difficile est plus stable et plus rapide aujourd'hui (surtout depuis la MAJ 8.1) que Windows 10 ! La mise à jour Windows 10 est extrêmement intrusive, il faut désinstaller 3 fois de suite ma MAJ KB3035583 et la désactiver de l'Update pour ne plus avoir le message de Windows 10... et encore certaines MAJ réactive la KB3035583 !! On parle souvent de vente forcée... je pense qu'on peut parler de mise à jour forcée là non ? On aime ou on n'aime pas Windows 10 mais laisser nous notre liberté sur nos ordinateurs, Merci !

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité