En plein essor, le marché des logiciels de data management - avec ou sans apprentissage automatique pour analyser les modes d'utilisation des données - rassemble des éditeurs installés comme Alteryx, Informatica, MarkLogic ou Tibco Software et des challengers incluant Alation, Collibraou encore Komprise. Pour aborder de nouveau ce sujet de la gouvernance des données, nous avons revu en mars dernier Alation à Redwood City, en Californie, en mars dernier lors d’un IT Press Tour. Après le data management, le data catalog, et le data governance, la start-up met en avant le concept de data intelligence. « Sans IA et machine learning, il est impossible de progresser dans le classement, la gestion et la compréhension des grandes quantités de données ; voilà pourquoi nous avons développé cette plateforme data intelligence », nous a indiqué le CEO d’Alation Satyen Sangani. L'idée est d'améliorer la gestion des métadonnées afin de mieux accompagner les utilisateurs qui interrogent de grands ensembles de données pour générer des informations et rechercher des documents ou des articles liés à un sujet. Et lorsque les data warehouses, les data lakes, les services d'intégration de données et les plateformes d'analyse fonctionnent sur plusieurs clouds, des catalogues de données multicloud et des capacités de lignage sont nécessaires. 

Pour renforcer son expertise dans l’analyse des données, Alation a mis la main en octobre dernier sur la start-up Lyngo Analytics, qui utilise une interface en langage naturel pour permettre aux utilisateurs de découvrir des données et des informations en posant des questions à l'aide de termes simples. La technologie d'intelligence artificielle et d'apprentissage automatique de Lyngo Analytics réussit à convertir des questions en langage naturel en requête SQL. Mettre en place une plateforme de gouvernance des données sécurisée et conforme aux réglementations en vigueur - RGPD et autres - tout en donnant aux employés un meilleur accès aux outils d'analyse n'est pas une chose simple dans les entreprises. La mise en place d’une solution de gouvernance des données est un processus continu, avec des directives à ajuster au fil du temps afin de respecter l’évolution des réglementations. Le partage des données est devenu essentiel dans les entreprises pour améliorer les prises de décisions et le travail des employés, à condition de verrouiller l’accès aux informations confidentielles ou réservées.

Des données en accès controlé

Il est intéressant de rappeler que la gouvernance des données est un système permettant de définir qui, au sein d'une entreprise, a l'autorité et le contrôle sur les actifs de données et comment ces actifs de données peuvent être utilisés. Elle englobe les personnes, les processus et les technologies nécessaires pour gérer et protéger les ensembles de données. Avec son outil de catalogage des données, Alation indexe automatiquement les données par source. L'une de ses principales fonctionnalités, TrustCheck, fournit des « garde-fous » en temps réel aux flux de travail. Conçu spécifiquement pour soutenir l'analyse en libre-service, TrustCheck associe des directives et des règles aux ressources de données.