Netapp FlexPod et Oracle Exalogic, deux des plus importants fournisseurs d'équipements d'infrastructures convergées, sont appréciés des utilisateurs. Mais d’après ceux qui utilisent leurs produits, ces solutions sont très différentes les unes des autres. Des membres de la communauté IT Central Station (partenaire d'IDG le groupe de presse spécialisé dans l'IT auquel nous sommes associés), eux-mêmes utilisateurs, évoquent les avantages et les inconvénients de chaque solution et confrontent leurs avis avec d'autres professionnels de l’IT d'entreprise. Ils mettent en avant les fonctions les plus utiles et proposent également des pistes d’amélioration.

Une infrastructure convergée consiste à mettre dans une boîte unique le réseau, le stockage, le serveur et une couche de virtualisation. Le pilotage repose sur le hardware, de sorte que chaque composant peut être séparé et utilisé indépendamment des autres. Les solutions d'infrastructure convergées sont contrôlées par une plate-forme de gestion centralisée. Ces infrastructures sont plus simples à gérer et plus économiques que les infrastructures traditionnelles. 

Netapp FlexPod

La stabilité

Mike R., ingénieur réseau chez Capital One : « Du point de vue du matériel, je sais que ces solutions sont stables. Quand nous parcourons les salles avec nos équipes, je ne vois jamais de lumières rouges ou jaunes. Les systèmes ont toujours l’air de fonctionner correctement. Mais en cas de problème, l’équipe de surveillance informe directement l'équipe réseau. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ». 

Évolutivité

Steve T., responsable d'équipe - Stockage et Sécurité chez CoreLogic RP Data : « L'avantage de la solution, c’est que l’on peut séparer les éléments, ce qui permet d’adapter le FlexPod à la taille de l’installation. On peut aussi commencer par construire une petite infrastructure et la développer. À cet égard, la solution est flexible. Le design et la structure permettent de moduler selon ses besoins ». 

Courbe d'apprentissage

Matt B., Ingénieur senior chez Energysolutions : « L'un des aspects les moins intuitifs concerne la manière dont l’UCS considère le stockage quand on implémente quelque chose de nouveau. Certains ONTAP 9X sont différents. Ce n'est pas moins intuitif, c'est juste différent, et je pense que je m’y suis fait. Il n'y a pas de recette simple pour comprendre cette complexité, et elle est nécessaire. D’autant que, de manière générale, cette complexité reste assez intuitive, et ça me convient tout à fait ».

Oracle Exalogic

Intégration Oracle

Mohammed M., administrateur de base de données pour le gouvernement : « Bonne performance : la solution d’infrastructure convergée Exalogic est spécialement conçue pour le middleware et les applications Oracle hébergées sur des serveurs WebLogic ou toute autre application fonctionnant au-dessus des OS Linux/Solaris. L’intégration d’Exalogic HW au logiciel Elastic Cloud permet une bonne optimisation et offre une bonne performance pour les modules Fusion Middleware. Enfin, avec des commutateurs Infiniband, le débit I/O est élevé ». 

Performance

EnterpriseSysAdmin807, Administrateur de systèmes d'entreprise dans une société de services financiers : « Ce produit a amélioré la performance des applications WebLogic de l’entreprise ». 

Autres fonctionnalités

Erik B., spécialiste en architecture d'entreprise dans une entreprise de services technologiques : « J’aimerais bien trouver d’autres fonctionnalités dans Exalogic. J’apprécierais aussi une meilleure intégration de l'interface utilisateur dans Enterprise Manager 13 et la suppression de la couche EMOC dans Exalogic. Cela crée beaucoup de confusions, aussi bien pour les utilisateurs en interne que pour les clients qui utilisent la plate-forme ».