Après la commercialisation du Rog Zephyrus G14, un des meilleurs modèles de l’année 2020 pour les utilisateurs à la recherche d’un laptop performant et facile à transporter, Asus a lancé cette année le Rog Zephyrus G15 GA503 (1,9 kg et 2560€ HT) avec une évolution notable. Si le puissant processeur – Ryzen 9 5900HS - est toujours fourni par AMD et le GPU – Geforce RTX 3060, 3070 ou 3080 – par Nvidia, ce dernier composant peut lui  aussi être choisi dans la tranche haut de gamme. Le Zephyrus G14 devait se contenter l’an passé d’un RTX 2060 Max-Q (TDP de 65 watts), certes honorable, mais clairement sous dimensionné adossé au Ryzen 4900HS. Le problème est encore et toujours la délicate dissipation thermique dans des laptops fins et légers. Faute de ventilation suffisante, les performances se dégradent toujours à mesure que la chaleur s'accumule à l'intérieur du châssis. Cette année, Asus a donc revu sa copie et installé le Ryzen 9 5900 HS (8 cœurs à 3,1 GHz passant à 4,5 GHz en mode turbo) dans un châssis plus grand avec une dalle 15,6 pouces et un GPU RTX 3080 doté d’un TDP de 80 watts (100 watts avec le Dynamic Boost). 

Parmi les concurrents ce Zephyrus G, citons l’Acer Predator Helios 500, l’Alienware m15 R4, le Gybabyte Aorus 15G, le Lenovo Legion 7 Gen 6 ou encore le HP Omen 15-ek1047nf. Les configurations ne sont pas identiques, et les châssis oscillent entre pur gamer et polyvalent, mais les performances sont toutes très élevées pour des machines dont le poids est inférieur à 2,5 kg (sans le bloc d’alimentation de 200 watts qui est une véritable brique avec un poids de 500 gr). 

 De nombreux réglages sont disponibles dans l'utilitaire Armoury Crate, mais beaucoup sont juste des gadgets. 

Sur le Zephyrus G15 GA503Q (avec un châssis blanc ou gris anthracite en magnésium et aluminium) , Asus livre en standard 16 Go de RAM DDR4 (32 Go pour notre test, le maximum pouvant atteindre 48 Go), une carte graphique RTX 3080 avec 8 Go de GDDR6, un SSD NVMe de 1 To (un second emplacement M.2 est disponible), du WiFi 6 mais toujours pas de webcam. Un choix curieux à l’heure où le télétravail et les réunions Zoom se sont généralisés dans les entreprises. Les webcams livrées en standard sur les laptops sont tellement mauvaises, que l’achat d’un périphérique haute résolution compatible Windows Hello pour assurer un déverrouillage facial est peut-être plus intéressant. La finition du boitier est sans reproche avec un châssis fin ni ne se tord pas trop – mais avec un design à lunette fine - et des charnières qui soulèvent légèrement le laptop pour améliorer la ventilation de la carte mère et des principaux composants. 

Les principaux ports sont bien disposés du coté gauche du châssis. (Crédit Asus)

Bon point pour les joueurs droitiers, la disposition des ports est bien pensée avec un câble d’alimentation à gauche suivi par une sortie HDMI 2.0, une entrée RJ45, des ports USB 3.2 de type A et C (avec recharge 100 watts pour ces derniers) et un jack audio. De l’autre côté, à droite, on trouve de nouveau un USB-A, un lecteur micro-SD et une fente Kensington pour attacher le laptop. Pas d’interface Thunderbold par contre avec l’USB-C, puisque que le G15 est animé par une puce AMD. Un mot sur le clavier doté de touches étroites et d’un rétroéclairage difficilement réglable puisqu’il manque des touches sur la ligne supérieure. Les réglages du son et du micro sont facilement accessibles, et Asus a même réquisitionné une touche pour lancer son utilitaire Armoury Crate. Ce dernier assure des réglages futiles comme la couleur et l’animation des led, mais également le mode Windows (silencieux ou performant) et la vitesse de rotation des ventilateurs. Signalons qu’un lecteur d’empreintes digitales est intégré à la touche de démarrage.?  

 

Le test Cinebench en mode mono-coeur classe le Ryzen 9 5990HS juste derrière l'Intel Core i7-1165G7. 

Dans un PC portable conçu pour les joueurs, trois éléments attirent particulièrement l’attention : le processeur, le circuit graphique et l’écran. Et, le Ryzen 5900HS se comporte très bien avec un score de 1477 au test monocoeur de Cinebench R23 et 12001en multicoeur (voir ci-dessous). 

En mode multi-coeur, le Ryzen 9 5900HS fait aussi parti du top 5 du benchmark Cinebench.

De très bons résultats comme vous pouvez le voir ci-dessous. En conséquence, le choix d'un processeur Ryzen Cezanne est particulièrement judicieux du point de vue du rapport qualité-prix. A titre indicatif, nous vous invitions à consulter les derniers tests réalisés par nos confrères d’IDG, groupe auquel Le Monde Informatique est historiquement affilié. Pour la partie GPU RTX 3080, difficile de faire mieux aujourd’hui pour une carte grand public avec les limites inhérentes à l’enveloppe thermique du châssis. Malgré le grand nombre de shaders, qui est loin du niveau de celui de la version desktop (6 144 contre 8 704), la version portable du RTX 3080 se distingue à peine des laptops équipés d’une RTX 2080 Super Max-Q dans les benchmarks 3D. Avec 3Dmark, les benchmarks sont toutefois éloquents avec un score de 9897 à Time Spy. Une nouvelle comparaison rapide avec les tests de PCWorld d'IDG est de mise. L’un des points fort de ce Zephyrus est son écran WQHD (2560 x 1440 pixels) avec un bon compromis entre la netteté de l'image et la résolution. Difficile d’afficher du 4K sur une diagonale de 15,6 pouces. De type IPS à 165 Hz, cette dalle est taillée pour le jeu avec sa fréquence haute et un temps de réponse inférieur à 10 ms.

Les différentes parties de la coque du Zephyrus G15 sont composés de magnésium et d'aluminium. (Crédit Asus)

Une bonne autonomie en mode 

Un dernier mot sur l’autonomie, qui reste un des points faibles des machines destinées aux jeux. Avec sa batterie de 90 Wh, ce G15 frôle les 10 heures en usage classique avec le circuit graphique intégré (navigation web ou lecture vidéo), mais en mode jeu c’est bien sûr une tout autre histoire. Une fois, le GPU RTX 3080 activé, l’autonomie dégringole et on atteint avec peine les deux heures avec un jeu 3D (Outriders ou Cyberpunk 2077).  

Avec un rapport qualité-prix dans la fourchette haute, le G15 offre des performances de premier ordre. Son principal concurrent est fait l’Asus Rog Strix G15 Advantage (1800€ HT) équipé d’un processeur Ryzen 9 5900HX et d’une carte graphique Radeon 6800M. Un laptop 100% AMD donc, mais très difficile à trouver en ce moment pour cause de pénurie de composants. Sur les GPU, Nvidia garde toutefois l'avantage avec ses technologies DLSS et ray-tracing , auxquelles AMD a répondu avec l'arrivée de FidelityFX Super Resolution et le  support des API DXR de Microsoft et Vulkan sur ses dernières cartes.