La question du moment
Chaque conclusion de contrat cloud ou de licences de logiciel est-elle systématiquement associée à l’étude des conditions de sortie/résiliation ?
Agenda   Exposition : naissance de l'informatique française à Courbevoie
Du 13 septembre 2010 Au 1 octobre 2010
Partagez

Exposition : naissance de l'informatique française à Courbevoie

Hall de l'ancienne mairie, entrée rue de l'hôtel de ville - 92400 Courbevoie (ouvert du 13 septembre au 1er octobre, 8h30-12h et 13h30- 17h )

A l'occasion du 60e anniversaire des premiers calculateurs électroniques français, construits par la Société d'électronique et d'automatisme (SEA) établie à Courbevoie, la Ville accueille une exposition sur l'histoire de l'informatique, du 13 septembre au 1er octobre 2010.
Elle sera inaugurée par Jacques Kossowski, maire de Courbevoie, député des Hauts-de-Seine, vendredi 17 septembre 2010 à 19 h, dans le cadre des Journées du Patrimoine.

La SEA, start-up créée par un visionnaire

Fondée fin 1947 à Courbevoie dans une usine bombardée pendant la guerre, la Société d'électronique et d'automatisme (SEA) réalisa en 1950 les premiers calculateurs électroniques français. Les principaux clients étaient les constructeurs d'avions et de missiles.
Mais bientôt les établissements de recherche et d'enseignement supérieur, puis des banques et des entreprises commerciales adoptèrent les machines SEA.
Cette start-up dirigée par un ingénieur visionnaire, François-Henri Raymond (Supélec 1937), développa plusieurs architectures d'ordinateurs, des systèmes temps réel et des interfaces graphiques dès les années 1960. Avec 800 salariés et près de 1 000 brevets, la SEA fut absorbée en 1967 dans les groupes qui sont devenus Bull et Thalès.

L'un de ses rares calculateurs survivants a été récemment classé à l'inventaire du Patrimoine industriel de la Caisse nationale des Monuments historiques.

Une exposition sur l'histoire de l'informatique

Conçue et organisée par Pierre Mounier-Kuhn, historien (CNRS et Université Paris-Sorbonne), auteur de l'Histoire de l'informatique parue en 2010 et par Philippe Nieuwbourg, directeur du Musée de l'Informatique, cette exposition présente des matériels et des logiciels témoignant de l'âge héroïque de cette aventure. Un ordinateur CAB 500 de 1960 a été spécialement reconstitué sous forme d'émulateur sur PC par le paléoinformaticien Hans Pufal ; les visiteurs pourront le programmer dans son langage d'origine, le PAF.

Informations

Site internet : http://sea.museeinformatique.fr/