La question du moment
Disposez-vous de systèmes de reconnaissance de texte pour numériser les éventuels flux papier restants ?

Webconférence | Banque - Assurance et RH

Présentation

1

L'assurance et l'évolution du travail

Les risques dont les DRH doivent s'occuper sont de plus en plus nombreux. Quel que soit le domaine dans lequel ils exercent, 2020 a ainsi ajouté à leur liste la sécurité sanitaire et les risques psychosociaux (RPS). Le télétravail généralisé demande aussi des couvertures particulières pour les accidents, la protection du matériel. Dans certains secteurs comme les transports, les objets connectés, la data et l'IA viennent en soutien de l'assurance des flottes de véhicules, du travail de nuit ou en zone dangereuse. De nouvelles solutions répondent aussi aux questions posées par les voyages d'affaires, en général et dans la période actuelle très chaotique de pandémie.

2

La banque et la simplification

La relation des DRH avec les banques passe principalement par le paiement des salaires. De ce côté, peu d'innovation sauf au travers de l'intégration logicielle ou des frémissements de l'open banking. Les DRH cherchent plutôt la simplification et l'efficacité dans la gestion des notes de frais, de cartes de paiement professionnelles ou du paiement multidevise de certains employés, par exemple. Mais des offres nouvelles en matière d'épargne salariale ou d'avantages divers et variés, sont aussi à l'ordre du jour.

3

Fintechs et insurtechs, quelle aide aux DRH ?

Que l'on parle banque ou assurance, les startups sont légion. Mais rares encore sont celles qui s'intéressent à l'entreprise. Certaines s'intéressent à la paye, comme les plates-formes d'open banking qui facilitent les virements directs quand d'autres imaginent de nouvelles formes d'épargne salariale. Les insurtechs s'attaquent aux nouveaux risques tout en jouant la collaboration et la data, par exemple. On voit même arriver des néo-mutuelles.

4

Le digital, levier de transformation

L'innovation des banques ou des assurances pour les RH peut venir du modèle économique, de l'organisation, mais elle s'appuie très souvent sur le numérique. Sans surprise, la data est au coeur de la transformation, suivie par la BI et de plus en plus l'IA. Mais la blockchain et ses smart contracts intéressent aussi les deux secteurs. Même les objets connectés s'invitent dans l'assurance des collaborateurs et de leurs véhicules, par exemple.