Mais il y a une bonne nouvelle : certains de ces problèmes peuvent être résolus à l’aide de PC portables et d’appareils qui excellent dans trois domaines cruciaux.

1- Pour les débutants, les entreprises ont besoin de processeurs performants qui sont aussi bons, sinon meilleurs, que ceux de leur PC de bureau d’hier. Les appareils d’aujourd’hui doivent exécuter sans problème les applications de productivité en parallèle avec des outils de visioconférence et de collaboration de haute qualité. « Avec l’explosion des réunions en ligne, tout l’écosystème des PC portables professionnels a basculé afin d’être capable de prendre en charge l’expérience de collaboration haut de gamme en plus des applications de bureau typiques », déclare Michael Jasinski, responsable marketing produit chez AMD. « En plus de meilleures caméras, de meilleurs micros et d’une meilleure connectivité Wi-Fi, les performances de traitement qui prennent en charge le travail hybride sont désormais une solide exigence. »

2- Les travailleurs hybrides d’aujourd’hui ont également besoin de portabilité pour emporter cette puissance de traitement où qu’ils aillent. Cela se traduit par des PC portables plus petits et plus légers, et cela signifie également une autonomie qui dure toute la journée – offrant amplement le temps de travailler sur batterie. Les professionnels d’aujourd’hui sont « en mode nomade entre deux lieux », explique Jasinski. « Dans cet environnement de travail hybride, ils vont fréquemment de leur domicile au bureau. Au bureau, ils peuvent réserver un bureau partagé, ils n’ont ainsi aucun espace de travail dédié. Et cela peut changer tout au long de la semaine, du mois ou de l’année de travail. »

3- Enfin, les entreprises ont besoin de fonctions de sécurité sophistiquées pour protéger les identités et les données de l’entreprise lorsque les employés quittent le cadre de l’entreprise pour des espaces de travail partagés, des cafés et des réseaux domestiques ayant des dispositifs de sécurité incompatibles.

Réunir tous ces critères – et le faire bien – a peut-être été un défi de taille pour les anciens appareils moins sophistiqués. Mais la nouvelle génération de PC portables tient sa promesse grâce aux nouveaux processeurs d’AMD.

Placer la barre plus haut pour les appareils

Les entreprises cherchent depuis longtemps des processeurs performants dans les ordinateurs de leurs employés pour optimiser les investissements et s’assurer une compatibilité continue avec les besoins en pleine évolution. À l’ère du travail hybride, cette demande va de pair avec l’attente d’une portabilité extrême, dont une autonomie qui dure toute la journée, qui ne compromet pas les performances.

Et puisque les employés optent pour un temps partiel, voire même un temps complet en dehors du bureau dans un avenir prévisible, de nouvelles demandes en termes de sécurité placent la barre encore plus haut pour les terminaux comme les PC portables. En effet, les effectifs dispersés augmentent le risque de cybersécurité via une expansion de la surface d’attaque. Cette surface d’attaque inclut non seulement une plus grande exposition à des réseaux moins sécurisés, mais également un accès physique accru pour les pirates aux appareils utilisés dans les lieux publics ou semi-publics.

« Il ne s'agit pas seulement de dire : Eh, j'ai laissé mon PC portable dans le taxi », déclare Chuck Schalm, responsable du développement des produits professionnels chez AMD. « Mais les utilisateurs finaux des appareils doivent de plus en plus accéder à leur travail dans des espaces non protégés – leur domicile, des cafés, toutes sortes de lieux dans lesquels la probabilité qu’ils aient besoin d’un accès physique à l'appareil est plus élevée qu’avant. »

Les attaques de la chaîne d’approvisionnement numérique, lors desquelles les pirates accèdent aux systèmes via des composants utilisés dans le développement de ces systèmes, sont également en hausse. L’attaque SolarWinds de 2020 a été un exemple particulièrement médiatisé de cette vulnérabilité croissante. Les risques accrus liés à la sécurité issus du travail hybride signifient que les appareils professionnels doivent être plus sécurisés que jamais, en verrouillant les identifiants de connexion et les données à chaque point de compromis possible, du processeur au système d’exploitation. La nouvelle génération de processeurs AMD aide les PC portables professionnels à satisfaire ces caractéristiques exigeantes.

Relever le défi avec les processeurs de nouvelle génération

Les processeurs AMD Ryzen™ PRO Série 6000 sont conçus pour les PC portables professionnels et offrent l’équilibre optimal entre la vitesse des processeurs pour les applications exigeantes et la gestion intelligente de la consommation d’énergie pour aller d’une réunion à l’autre sans avoir à se brancher. Ils sont également conçus au niveau du silicium pour lutter contre les cybermenaces qui visent les ordinateurs rendus récemment vulnérables par le travail hybride.

Des performances solides sont essentielles pour les professionnels en mode nomade, qui ont besoin d’exécuter des applications de productivité à jour tout en organisant des réunions en ligne qui font peser davantage de contraintes sur les CPU et les processeurs graphiques. Relevant ce défi, les processeurs AMD Ryzen™ PRO Série 6000 présentent jusqu’à 8 cœurs hautes performances et des capacités graphiques intégrées puissantes.

Cependant, rien de tout cela n'a d’importance sans la portabilité. C’est pourquoi les nouvelles puces sont rapides et pourtant économes en énergie, permettant aux fabricants de PC portables de construire des ordinateurs qui sont de véritables chevaux de trait, fins et légers qui passent quasiment inaperçus dans un sac à dos. L’efficacité énergétique va de pair avec la portabilité car elle réduit la taille des batteries dont les PC portables ont besoin d’avoir à bord. Les fonctionnalités de gestion intelligente de la consommation d’énergie aident les processeurs à fonctionner plus longtemps sans compromettre les performances.

L’efficacité aide également les entreprises à poursuivre les objectifs de développement durable, priorité de plus en plus importante pour les services informatiques. Une plus faible consommation énergétique signifie moins d’énergie utilisée dans les parcs de PC, ce qui permet d’accumuler les économies. « En théorie, si vous avez un parc de 50 000 PC portables et qu’ils utilisent 3 W de moins par heure de réunions Teams, cela fait 30 kW économisés, ou l'équivalent de 53,5 kg de charbon par heure, simplement en utilisant le bon processeur dans vos PC portables », rappelle Jasinski.

Protéger la main-d’œuvre hybride

La sécurité est tout aussi indispensable pour la main-d’œuvre hybride. Les fonctions de sécurité multicouche intégrées aux nouveaux processeurs AMD aident à sécuriser les données à plusieurs niveaux, de la puce au système d’exploitation et aux applications qu’elles prennent en charge. Ces fonctions dépendent de la collaboration étroite entre les partenaires de l’écosystème d’appareils. « AMD n’est qu’une pièce du puzzle », déclare Chuck Schalm au sujet de la sécurité multicouche.

« Il y a également les développeurs de système d'exploitation et de micrologiciel. En travaillant ensemble, nous nous assurons que toutes ces pièces sont sécurisées. »

AMD Shadow Stack, qui permet d’éviter qu’un logiciel malveillant prenne en main les étapes des processus du logiciel légitime, en est un exemple. « Il n'y a pas de solution logicielle élégante au problème », indique Chuck Schalm. « Une partie doit résider dans le matériel du processeur luimême. » AMD Shadow Stack fonctionne avec Microsoft Windows pour signaler les problèmes potentiels et contribuer à empêcher les logiciels compromis de s’exécuter – voire même d’arrêter un système compromis avant que le logiciel malveillant ne puisse atteindre des données précieuses.

Construire pour l’avenir du travail

Le travail hybride impose de nouvelles exigences aux entreprises puisque les employés ne font que passer, allant du bureau au domicile et ailleurs. Les PC portables et les appareils doivent être rapides, portables et plus sécurisés. « Trouver le juste équilibre entre les performances et la portabilité est essentiel pour l’expérience de travail hybride », explique Jasinski. « Il est essentiel que les gains de fréquence n'écrasent pas les exigences en termes de consommation énergétique car une bonne autonomie est un art et une science. »

AMD consacre ses forces à cet art et à cette science, associant performances et consommation énergétique à chaque génération de processeurs et en travaillant avec des partenaires pour fournir la sécurité multicouche dont les entreprises ont besoin. Tout est fait pour permettre aux entreprises et aux responsables informatiques d’avoir l’esprit tranquille tout en étant certains que leurs principales préoccupations vont être prises en compte.

En savoir plus sur AMD.com.