Quelles stratégies alors ?

Trois stratégies sont possibles : l’auto-évaluation, le script commercial et les benchmarks. L'un des meilleurs moyens d'évaluer les performances d'un PC consiste à effectuer des tests individuels dans des situations réelles, à trois conditions :

          - Qu’ils soient axés sur les tâches informatiques quotidiennes
          - Qu’ils soient conçus pour imiter les environnements de travail réels
          - Qu’ils soient construits autour des besoins de fichiers et de données du monde réel.

L’auto-évaluation consiste donc à évaluer les systèmes avec des applications et des charges de travail couramment utilisées au sein de l'organisation, ce qui en fait la meilleure mesure de la performance attendue par l'utilisateur.
Cependant, concevoir et exécuter ces tests demandent du temps, posant problème aux décideurs qui ont besoin de s’appuyer sur une mesure cohérente, fiable et impartiale des performances.

Créer des scripts d’application personnalisés correspondant aux priorités réelles des utilisateurs permet de fournir des mesures de performances d'application proches des usages. Pour ce faire, les développeurs internes sont amenés à agréger les charges de travail suggérées à partir d'une variété de différentes catégories d'utilisateurs. Développer des scripts de délai d'exécution pour les applications commerciales courantes donne un bon aperçu des performances attendues par l'utilisateur. L’avantage ? Les mesures sont plus cohérentes et fournissent des résultats reproductibles. Toutefois, l’investissement initial est important et il est possible que le test ne puisse pas s'adapter à la prochaine évolution d'un PC.

Face à la complexité que représente la conception de tests personnalisés, les entreprises ont tendance à s'appuyer sur des tests PC standards pour évaluer les performances du système. En réalité, elles devraient viser à en établir une image plus large et plus complète en élaborant un score composite sur plusieurs benchmarks.

 Qu’est-ce qu’un bon benchmark ?

Pour évaluer les performances de PC, on identifie deux types de benchmarks : le « synthétique » et le « basé sur les applications ». En utiliser plusieurs ensemble offre une image plus fiable.
Ils doivent être aussi transparents que possible, avec une description claire de ce qui est testé et de la manière dont les tests sont exécutés. Dans le cas des benchmarks basés sur les applications, cela permet aux acheteurs de comprendre si les charges de travail utilisées correspondent à l'utilisation qu’en fait leur propre organisation. Sans cette transparence, ils peuvent avoir été élaborés en faveur d'un fabricant ou d'un processeur spécifique.

Les tests “basés sur applications” doivent s’appuyer sur les applications représentant des charges de travail pertinentes pour l'organisation. Si 30 à 50 % d'un benchmark s'applique à des applications rarement utilisées dans un cadre commercial, ce score n'est probablement pas pertinent…Les benchmarks « synthétiques », eux, mesurent le potentiel des performances globales d'une plateforme spécifique. Voilà pourquoi il est essentiel de combiner les deux types existants.
Enfin, toute mesure possède une marge d'« erreur de mesure » et la plupart ont une erreur de mesure globale de l'ordre de 3 à 5 %.

Comparaison des processeurs AMD Ryzen™ 7 PRO 5850U et Intel Core i7-1185G7

Par exemple, l'AMD Ryzen™ 7 PRO 5850U et l'Intel Core i7-1185G7 sont deux processeurs utilisés dans une variété de systèmes commerciaux d’entreprise : une entreprise envisageant d'acheter de nouveaux ordinateurs portables aura tendance à les considérer comme les deux principaux candidats. Ils ont ainsi été soumis à un examen complet de leur performance afin de montrer comment appréhender la comparaison entre deux processeurs. Retrouvez ici l’examen complet de leurs performances.

Si évaluer correctement les performances n'est pas une tâche simple et unidimensionnelle, il existe cependant plusieurs techniques pour identifier le système qui correspondrait le mieux à ses besoins. L'examen d'un large éventail de tests basés sur les applications et de tests synthétiques permet d’arriver à un résultat le plus précis possible. Enfin, la dernière et meilleure étape de toute évaluation consiste à permettre à des groupes d'utilisateurs de « tester » les systèmes dans leur environnement de travail réel, afin de s'assurer que les utilisateurs auront une expérience satisfaisante.

Télécharger le livre blanc "Comment évaluer la performance d'un processeur de PC ?" proposé par AMD.

Avis de non-responsabilité

Les informations contenues dans ce document ne sont fournies qu'à titre indicatif et sont sujettes à modification sans préavis. Toutes les précautions ont été prises dans la préparation de ce document, cependant, il peut contenir des inexactitudes techniques, des omissions et des erreurs typographiques. AMD n'a aucune obligation de mettre à jour ou de corriger ces informations. Advanced Micro Devices, Inc. n'émet aucune représentation ni garantie concernant l'exactitude ou le caractère complet du contenu de ce document, et n'assume aucune responsabilité de quelque nature que ce soit, notamment les garanties implicites de non-violation, qualité marchande ou adaptation pour des objectifs particuliers lors de l'utilisation ou fonctionnement de matériels, logiciels ou autres produits AMD présentés ici. Aucune licence, notamment implicite ou découlant d'une question déjà tranchée, n'est cédée par le présent document pour quelque droit de propriété intellectuelle que ce soit. Les conditions et limitations applicables à l'achat ou l'utilisation de produits AMD sont définies dans un accord signé entre les parties, ou dans les conditions générales de vente d'AMD.