L’enseignement hybride ne se fera pas sans méthodologie et sans outils

« Personne n’était préparé à la crise que nous connaissons, mais le secteur de l’enseignement a eu encore plus de difficultés à s’adapter aux nouveaux usages du numérique » constate Fabrice Berthelot, directeur des ventes France chez Poly. Malheureusement, le mode de travail hybride impliquant une partie des élèves en présentiel et l’autre partie à domicile a du mal à se mettre en place. « Dans cette configuration, le professeur doit pouvoir interagir à la fois avec le groupe en présentiel et à distance. En pratique, c’est loin d’être le cas », regrette Fabrice Berthelot. De retour chez eux, les étudiants perdent le lien avec le corps enseignant. Peu de conférences, aucun travail interactif, aucune communication. « Pour être efficace et perdurer, ce mode d’enseignement hybride doit nécessairement être couplé à des outils performants ».  

Systèmes audio, visioconférences, caméras intelligentes : des armes au service de la collaboration

Avant toute chose, l’enseignant doit pouvoir connecter aisément l’ensemble des outils composant la classe virtuelle. Micros, casques et autres systèmes vidéo doivent être facilement compatibles avec n’importe quel logiciel de visioconférence dès la première utilisation, via des commandes intuitives.

S’appuyer sur des solutions combinant audio et vidéo de qualité supérieure permet de reproduire au mieux l’ambiance d’une salle de classe, mais également de favoriser l’échange et le partage de contenus entre l’enseignant et les élèves qu’ils soient présents ou non. Poly propose ainsi des systèmes vidéo capables de suivre les mouvements du professeur lors d’un cours. « Contrairement à une simple webcam, ces solutions rendent la vision beaucoup plus dynamique » explique Fabrice Berthelot. Pour l’audio, les technologies de Poly sont capables de filtrer les bruits inutiles pour ne laisser entendre que les voix et ainsi combattre la fatigue auditive, courante après une journée de 8h de cours à distance.

Au-delà des outils : tirer parti du numérique pour enrichir l’expérience éducative

En plus de garantir la qualité de l’enseignement à distance, ces technologies permettent de gagner en flexibilité et de profiter de nouvelles fonctionnalités : l’accès à l’enregistrement des cours ou le partage de questionnaires en direct par exemple. L’enseignement digital n’est donc pas à voir uniquement comme une contrainte. Une fois les défis matériels relevés, il ouvre la voie à des méthodes éducatives innovantes.