Avec son processeur S7, Oracle assure baisser le coût de ses systèmes Sparc accessibles sous forme de service de compute dans son cloud.

L'Image du jour

Avec son processeur S7, Oracle assure baisser le coût de ses systèmes Sparc accessibles sous forme de service de compute dans son cloud.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

75% des DRH français consultent les profils des candidats sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux permettent aux DRH d'obtenir des informations sur les candidats qu'ils ont selectionnés, selon une étude du cabinet Robert Half.

Les réseaux sociaux permettent aux DRH d'obtenir des informations sur les candidats qu'ils ont selectionnés, selon une étude du cabinet Robert Half.

En France, les directeurs et les responsables des ressources humaines consultent les profils des candidats qu'ils ont sélectionnés sur Linkedin ou Facebook mais ils réalisent leurs recrutements via les canaux traditionnels, révèle une étude effectuée par le cabinet Robert Half.

De quelle manière les DRH français utilisent-ils les réseaux sociaux pour recruter ? Quels sont leurs canaux favoris ? Le cabinet de recrutement Robert Half a répondu à ces questions en livrant les résultats d'une enquête* réalisée auprès de 200 directeurs ou responsables des ressources humaines en France. L'étude montre en premier lieu que lorsqu'ils ont sélectionné un candidat, les DRH ont le réflexe de consulter ses profils sur les réseaux sociaux. Seuls 25% déclarent ne jamais regarder ces profils avant de contacter ou rencontrer un candidat, tandis que 50,5% le font, souvent (39,5%) ou toujours (11%).

Les DRH privilégient les voies classiques pour recruter

Si les réseaux sociaux offrent une visibilité aux candidats, les DRH n'y recourent pas prioritairement pour leurs recrutements. En effet, 64,5% d'entre eux déclarent n'avoir jamais recruté via une plate-forme communautaire. Seuls 15,5% l'ont fait via Facebook ou Linkedin. Là aussi, la stratégie des candidats doit, bien sûr, intégrer les réseaux sociaux, mais elle ne peut reposer uniquement sur cette approche. L'étude montre aussi que la publication d'offres d'emplois sur ce type de canaux varie selon la catégorie de postes. Ainsi, plus une offre concerne un poste hiérarchiquement élevé, moins elle est visible sur les sites d'offres d'emplois. En effet, plus d'un quart des entreprises ne publient pas leurs offres pour des postes de direction sur des sites. Ce taux atteint  20% pour des postes d'encadrement et 17% pour des postes d'employés.

Méthodologie :

*L'enquête a été réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en juillet 2014 auprès de 200 DRH en France.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
25 Avril 1988 n°321
Publicité
Publicité
Publicité