Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
3
Réagissez Imprimer Envoyer

99% des responsables IT français inquiets de la sécurité des objets connectés

Les objets connectés dans l'entreprise sont aussi des vecteurs de risque en termes de sécurité IT. (crédit : D.R.)

Les objets connectés dans l'entreprise sont aussi des vecteurs de risque en termes de sécurité IT. (crédit : D.R.)

Une enquête menée par le cabinet Vanson Bourne montre que les responsables informatiques français sont nombreux à s'impliquer dans des projets liés aux objets connectés. Cela ne les empêche pas de se montrer particulièrement vigilants sur les risques qui en découlent en matière de sécurité.

Alors que l'on pensait que les responsables informatiques français étaient plutôt frileux en matière d'objets connectés, les résultats d'une enquête menée par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de Trend Micro montrent que cela n'est vraiment pas le cas. Parmi les 800 responsables informatiques dans le monde interrogés en novembre 2014, 86% des répondants français (100 au total) vont ainsi jusqu'à encourager l'utilisation des objets connectés dans leur organisation. Des organisations qui sont d'ailleurs de plus en plus nombreuses à s'engager (ou prévoir de le faire) dans des programmes impliquant des objets connectés. Ces programmes ont principalement pour vocation à augmenter le bien-être au travail (54%) ou encore à améliorer la productivité des collaborateurs (51%).

En revanche, la mise en oeuvre de projets informatiques faisant appel à objets connectés ne se fait pas au détriment de la sécurité des données. Ainsi, la quasi-totalité (99%) des responsables informatiques interrogés considèrent que l'utilisation des wearables (vêtements et accessoires connectés) présente des risques pour l'entreprise. « L’accès aux réseaux sociaux et aux boîtes mails personnelles, l’application la plus courante des objets connectés, est considéré par deux-tiers des répondants comme la plus risquée pour la sécurité des données de l’entreprise », indique Trend Micro. « En outre, près d’un quart des responsables informatiques interrogés admettent que leur entreprise a déjà été victime d’une faille de sécurité provenant d’un équipement mobile personnel, avec des conséquences alarmantes ».

Des politiques Byod élargies aux objets connectés

Par ailleurs, 77% des responsables informatiques interrogés indiquent être favorables à l'encadrement de l'utilisation des objets connectés sur le lieu de travail (77%), une grande majorité (92%) estimant d'ailleurs que les politiques mises en place pour encadrer le Byod vont être amenées à évoluer pour tenir compte de ces équipements.

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE3

le 28/04/2015 à 13h30 par newsoftpclab (Membre) :

C'est curieux cette engouement pour les objets connectés des responsables français en informatique ne se voit pas dans les chiffres.Les objets connectés ne décollent pas en france!

Signaler un abus

le 05/03/2015 à 22h34 par Visiteur5641 :

Les objets connectés dans l'entreprise sont aussi des vecteurs de risque en termes de sécurité IT. (crédit : D.R.)

Signaler un abus

le 05/03/2015 à 17h17 par Visiteur5637 :

M'enfin ... quoi de neuf sous le soleil. Que la messagerie ou le fait de ramener son PC portable ou sa clé USB (disquette par le passé) soit un danger, ça fait déjà 20 ans que ça existe!

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
30 Mai 1983 n°104
Publicité
Publicité