Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi SignBand de l'école Exia Cesi de Bordeaux (Prix Jeune pousse) et Dicodys de l'ECE Paris (Prix du public).

L'Image du jour

Le Défi H 2016 a distingué hier le projet T-Jack des étudiants de Polytech Grenoble (Prix du Défi H et Prix de l'innovation technologique) mais aussi ...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

A 40°, des SSD hors tension peuvent perdre leurs données

Au dessus de 40°, les cellules flash des SSD hors tension commencent à perdre des données. (Crédit D.R.)

Au dessus de 40°, les cellules flash des SSD hors tension commencent à perdre des données. (Crédit D.R.)

Contrairement aux disques durs mécaniques, les SSD peuvent perdre leurs données rapidement s'ils sont remisés trop longtemps, en particulier dans des environnements très chauds.

Si vous avez un ordinateur équipé d’un SSD, vous devriez sans trop tarder faire une sauvegarde des données. En effet, selon les résultats d’une recherche récente, les SSD pourraient perdre leurs données au fil du temps s’ils ne sont pas sous tension, notamment dans des environnements trop chauds. Une unité de stockage flash, qui n’est plus sous tension et conservée à une température de 40° Celsius, peut commencer à perdre des données après une ou deux semaines. C’est ce qu’a déclaré Alvin Cox de Seagate lors d’une présentation à la Joint Electron Device Engineering Council (JEDEC), un organisme de normalisation des semi-conducteurs qui fait partie de l’Electronic Industries Alliance (EIA).

Dans sa présentation, Alvin Cox avait évoqué les contraintes essentielles des SSD pour les consommateurs et les entreprises. Il avait indiqué que des SSD grand public, hors tension, conservés à 30° Celsius, peuvent conserver leurs données pendant un an environ. Mais, si la température augmente de 5°Celsius, le temps de conservation des données est divisé par deux. Et un SSD remisé dans un espace où la température atteint 55°C commence à perdre ses données après quelques jours seulement. Selon un commentaire posté sur le site Slashdot, ces chiffres correspondent assez fidèlement aux préconisations du JEDEC.

Cependant, un SSD de bonne qualité (SLC) sera plus fiable, même dans un environnement trop chaud. Pour le consommateur, le risque que le SSD de son ordinateur perde ses données est probablement très léger, sauf si celui-ci est placé dans un environnement où la chaleur est excessive. Mais, là, d’autres problèmes surgiront, qui n’ont rien à voir avec la qualité du périphérique de stockage. Néanmoins, étant donné que de plus en plus d’ordinateurs sont livrés en standard avec un SSD, les unités de stockage flash d’ordinateurs plus anciens, mis au rencard, pourraient perdre leurs données après plusieurs années. Comme souvent, et comme le conseille Alvin Cox, la meilleure protection consiste à effectuer une sauvegarde de ces données, de préférence sur un disque dur mécanique.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 13/05/2015 à 11h01 par Visiteur6017 :

ajouter à cela que les SSD ont un nombre maximal de cycles lecture/écriture (nombre de fois qu'un meme bit peut etre écrit et effacé , de l'ordre de 100 000 cyles pour les bonnes mémoires flash) ...

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité