Après les cartouches Intel Atom, HP propose une option ARM 64 bits - la Proliant M400 - sur ses serveurs Moonshot.

L'Image du jour

Après les cartouches Intel Atom, HP propose une option ARM 64 bits - la Proliant M400 - sur ses serveurs Moonshot.

Région Champagne-Ardenne : le secteur du numérique aussi en pleine effervescence !

Dernier Dossier

Région Champagne-Ardenne : le secteur du numérique aussi en pleine effervescence !

La Champagne-Ardenne, seulement une région viticole et céréalière ! Et bien non, la région est aussi une source d'inspiration pour le numérique. Troye...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Apple corrige massivement Safari

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Apple a livré hier une mise à jour importante de la version 5.1.4 de Safari, comprenant 83 correctifs. Le constructeur en profite aussi pour améliorer les performances de JavaScript sur Mac OS X Lion.

La mise à jour proposée par Apple pour Safari version 5.1.4 est un record avec 83 corrections de vulnérabilités dont 72 sont considérées comme critiques. Elle bat les anciens records de 62 correctifs en mars 2011, 58 en juillet et 43 en octobre. Même si Apple ne classe pas de la même façon les menaces, les termes « peut conduire à l'éxécution d'un code arbitraire » définissent des bugs que des pirates pourraient en théorie utiliser afin de compromettre un Mac ou le planter à travers un malware. Cependant, Apple indique qu'aucune de ces failles n'a été exploitée réellement. On notera que 62 des 83 vulnérabilités concernent WebKit, le moteur Open Source du navigateur, qui est aussi utilisé par Chrome de Google. Apple a ainsi référencé l'ensemble des bugs provoquant des corruptions de mémoire qui peuvent se déclencher simplement lors d'une visite sur un site malveillant.

Plus de la moitié des vulnérabilités dans WebKit ont été trouvées par les équipes de sécurité de Google ou par des chercheurs indépendants qui participent au programme de recherche de bugs de l'éditeur. Certaines failles dans WebKit ont déjà été corrigées par Apple, dans le système d'exploitation mobile iOS en version 5.1 et dans iTunes 10.6.

Amélioration des performances

Outre les correctifs de sécurité, Apple a également rectifié un certain nombre de problèmes de performance, de stabilité et de compatibilité. En priorité, pour les utilisateurs de Safari sous Mac OS X Lion, Apple a augmenté les performances de JavaScript. Le constructeur n'a cependant pas quantifié cette accélération. Par ailleurs, la firme a corrigé un problème de compatibilité Flash et l'utilisation des mouvements. Autres points résolus, les problèmes de baisse de luminosité d'écran lors du visionnage d'une vidéo en HTML5 et les pages web clignotantes lors de la transition entre des fenêtres Safari.

La mise à jour de Safari peut être téléchargée depuis le site d'Apple pour Snow Leopard ou Lion sur un Mac, et Windows XP, Vista et Windows 7 sur un PC. Le téléchargement peut se faire automatiquement via Apple Software Update.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité