Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

L'Image du jour

Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
4
Réagissez Imprimer Envoyer

Bitdefender bloque Locky avec un outil gratuit

La fonction de protection anti-ransomware proposée par Bitdefender. (crédit : D.R.)

La fonction de protection anti-ransomware proposée par Bitdefender. (crédit : D.R.)

L'éditeur de solutions de sécurité Bitdefender propose gratuitement un outil permettant d'éviter que son système ne soit infecté par les ransomwares les plus méchants du moment dont Locky. Ce dernier a fait des ravages dans le monde et notamment en France.

L'éditeur de sécurité Bitdefender a lancé un outil gratuit pour éviter de voir son ordinateur infecté par les ransomwares les plus actifs de ces derniers temps, à savoir Locky, TeslaCrypt et CTB-Locker. Le vaccin anti-ransomware proposé par l'éditeur repose sur le même principe que son outil de lutte contre les infections CryptoWall.

La plupart des experts en sécurité conseillent de ne pas payer les auteurs de ransomware. Le risque est bien sûr de ne jamais recevoir de clé pour déchiffrer les données chiffrées mais également de ne pas récompenser et financer les actions de ces cyberpirates. Ces derniers font même de grands efforts pour aider les utilisateurs à déchiffrer leurs données en entamant même des négociations pour les inciter à des paiements, même modestes. Nombre de créateurs de ransomwares conçoivent aussi des étapes de validation dans leurs programmes pour veiller à ce que les ordinateurs infectés contenant des fichiers déjà chiffrés ne soient pas à nouveau infecté, le risque étant que plus aucun moyen de déchiffrement ne fonctionne. Si tel est le cas, pourquoi donc un utilisateur payerait-il une rançon s'il ne peut pas être assuré de les récupérer ; il préférait alors dans ce cas abandonner les données chiffrées et ne rien payer du tout ce qui ne ferait certainement pas l'affaire des pirates...

Un ransomware efficace mais qui ne peut pas tout

Le dernier outil de Bitdefender profite justement de ce contrôle intégré au ransomware, en faisant croire au programme qu'il a déjà été infecté par des variantes actuelles de Locky, TeslaCrypt ou CTB-Locker. Seuls inconvénients : l'outil ne peut pas tromper certaines familles de ransomwares et pourrait bien ne pas fonctionner indéfiniment. Mieux vaut donc envisager la solution de Bitdefender comme dernier rempart et prendre quelques précautions en amont comme garder son PC à jour, le navigateur et des plug-ins comme Flash Player, Adobe, Reader, Java et Silverlight. Et veiller à ce que ces derniers ne puissent pas permettre l'exécution de macros dans des documents, sauf si leur source a été vérifiée comme étant fiable. De même, les e-mails contenant des pièces jointes doivent également être traitées avec grande attention (nom d'expéditeur, en-tête, type de fichier...). Dans le doute, mieux vaut prendre contact avec son interlocuteur directement, via un moyen de communication déjà utilisé avec lui.

« Bien que très efficace, le vaccin anti-ransomware a été conçu comme une couche supplémentaire de défense pour les utilisateurs finaux n'ayant pas de solution de sécurité ou qui voudraient compléter la leur avec des solutions de sécurité anti-ransomware », a indiqué Bogdan Botezatu, analyste senior chez Bitdefender.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE4

le 30/03/2016 à 15h01 par Visiteur8257 :

Cet outil ne fonctionne pas si l'utilisateur ne dispose pas des droits d'administrateur local. Donc pour un déploiement en entreprise, on oublie, puisqu'on commence par s'assurer de retirer ces droits.

J'aurais bien mis le lien pour le telecharger mais les liens sont interdis dans les commentaires.

Signaler un abus

le 30/03/2016 à 13h06 par Visiteur8256 :

ou,je ne voie pas,

merci de copier le lien,

j'ai perdu toute mais photo,et mon compte,et je ne parle meme pas de mes fichier.

a bientot

Cdt

MR GILLERON

Signaler un abus

le 30/03/2016 à 08h28, Rédacteur LMI répond :

Si, le lien a été ajouté dans le texte.

Signaler un abus

le 29/03/2016 à 21h56 par Visiteur8251 :

aucun lien à télécharger?..

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
13 Avril 2001 n°891
Publicité
Publicité
Publicité