Avec App Maker, Google propose des outils pour faciliter la réalisation rapide d'applications personnalisées pour les métiers dans les entreprises.

L'Image du jour

Avec App Maker, Google propose des outils pour faciliter la réalisation rapide d'applications personnalisées pour les métiers dans les entreprises.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Build 2014 : Windows 8 gratuit pour les smartphones et les petites tablettes

En décidant de fournir Windows gratuitement aux constructeurs, Satya Nadella ne fait que suivre la politique pratiquée par Google avec Android.

En décidant de fournir Windows gratuitement aux constructeurs, Satya Nadella ne fait que suivre la politique pratiquée par Google avec Android.

Pour reprendre des parts de marché à Google Android, Microsoft a décidé de fournir gratuitement Windows 8 aux fabricants de smartphones et tablettes (avec un écran inférieur à 9 pouces).

Les constructeurs de smartphones et de tablettes équipées d'un écran inférieur à 9 pouces pourront désormais bénéficier d'une version gratuite de Windows. Cette annonce a été faite sur la scène de la conférence Build 2014 à San Francisco par Terry Myerson, vice-président du groupe Systèmes d'exploitation de Microsoft. « Nous voulons vraiment faire décoller cette plate-forme. Nous voulons supprimer toutes les frictions entre vous et la création de ces dispositifs », a indiqué le dirigeant aux développeurs et partenaires réunis pour cette conférence annuelle.

Ce mouvement est le dernier exemple en date de l'urgence auquel est confronté Microsoft sur le marché des terminaux mobiles qui est aujourd'hui une grosse épine dans le pied de l'éditeur. Face à Android et iOS, Windows accuse aujourd'hui un retard certain faute d'attractivité. C'est aussi la reconnaissance par Microsoft que la politique de licence de Windows, jusqu'à présent solide comme un roc, cède la place à une nouvelle réalité et que son vieux mantra « Windows d'abord» est devenu erroné et obsolète.

Microsoft fait sa révolution culturelle


Autre exemple de cette évolution stratégique, Microsoft, qui a toujours protégé Windows au détriment de la suite Office, vient de proposer une déclinaison pour iPad de sa célèbre suite bureautique alors que le développement de la version « touch first » pour tablettes Windows était en cours de finalisation. Un lancement qui aurait été impensable pour la société il y a quelques années. Le départ de Steve Ballmer et l'arrivée de Satya Nadella au poste de CEO semble avoir amener plus de réalisme chez l'éditeur.

Mercredi dernier lors de son keynote d'ouverture, Satya Nadella a toutefois souligné que Windows restait un produit clef pour l'éditeur, et que les utilisateurs, les développeurs et les professionnels de l'informatique peuvent s'attendre à voir l'innovation se poursuivre sur cette plate-forme. «  Pourquoi développer pour Windows ? » a demandé M. Nadella en écho à une question posée par un développeur via la vidéo. «  C'est la question de la conférence. C'est la question de ce matin. Vous devez développer pour Windows parce que nous allons innover avec un état d'esprit de challenger ». Aujourd'hui, l'objectif de Microsoft est de continuer à muscler Windows afin que les terminaux et postes de travail profitent des dernières innovations et d'offrir aux développeurs une plate-forme attractive pour commercialiser leurs applications, a-t-il dit.

Les premiers terminaux attendus cet été


Analyste chez IDC, Al Gillen a indiqué que la stratégie d'un « Windows gratuit » protège et étend l'écosystème Microsoft. Si Windows reste pertinent que sur les PC, dont les ventes se réduisent, il deviendra à terme une plate-forme marginale face à l'essor des terminaux mobiles. « Ils ont absolument fait le bon choix », a déclaré Al Gillen à nos confrères d'IDG NS par e-mail.

Les premiers terminaux développés dans le cadre de cette nouvelle politique de licences pourraient être disponibles dès l'été, selon une porte-parole de Microsoft. Elle a toutefois refusé de dire quelles versions de Windows et d'Office 365 seront disponibles sous ce régime, mais la liste devrait inclure Windows Phone 8.1, Windows RT et Windows 8.1. Et avec un OS gratuit, on peut également s'attendre à une baisse du prix des terminaux et à une rude concurrence avec Android.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
28 Mars 1988 n°317
Publicité
Publicité