Certains modèles 2017 d'Audi comme l'A4 ou la Q7 vont être équipés du système Traffic Light permettant de communiquer en Wi-Fi avec les feux rouges.

L'Image du jour

Certains modèles 2017 d'Audi comme l'A4 ou la Q7 vont être équipés du système Traffic Light permettant de communiquer en Wi-Fi avec les feux rouges.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
2
Réagissez Imprimer Envoyer

Cebit 2015 : Alibaba utilise la reconnaissance faciale pour du paiement mobile

Jack Ma, fondateur d’Alibaba, a réglé un achat sur son smartphone en utilisant une technologie de reconnaissance faciale lors d’une démonstration effectuée au Cebit 2015. (crédit : D.R.)

Jack Ma, fondateur d’Alibaba, a réglé un achat sur son smartphone en utilisant une technologie de reconnaissance faciale lors d’une démonstration effectuée au Cebit 2015. (crédit : D.R.)

Lors du salon de Hanovre, le géant chinois du e-commerce a effectué une démonstration d'une technologie de reconnaissance faciale utilisée pour régler en ligne un achat depuis un smartphone. Elle est pour l'heure au stade de la bêta.

Le géant du commerce en ligne chinois Alibaba ainsi que le fournisseur de service de paiement en ligne Alipay, ont prévu d’utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour remplacer les mots de passe dans le cadre d’un achat en ligne. Le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, a dévoilé cette nouvelle fonction lors de son intervention au Cebit 2015 qui se déroule en ce moment à Hanovre.

En utilisant Alipay, Jack Ma a acheté un timbre souvenir sur le site e-commerce Alibaba, en Chine. Mais pour confirmer sa commande, le CEO de la société a scanné son visage en utilisant la caméra frontale de son smartphone. « Le paiement en ligne pour acheter quelque chose donne toujours mal au crâne », a-t-il lâché. « On oublie son mot de passe, on s’inquiète pour la sécurité. Aujourd’hui, nous vous montrons une nouvelle technologie ».

Alibaba intéressé pour s’étendre à l’international

Alibaba, qui est le plus important acteur de l’e-commerce en Chine, a indiqué lundi que la fonction de reconnaissance vocale pour le paiement en ligne est toujours en développement. Cette dernière est baptisée Smile to Pay, selon Ant Financial Services Group, un service média dépendant d’Alibaba qui utilise Alipay. Cette fonction a été développée en partenariat avec la société localisée à Beijing, Megvii, qui fournit un service de reconnaissance faciale en mode cloud.

Cette annonce intervient alors que d’autres acteurs du paiement en ligne ont déjà commencé à utiliser la biométrie pour confirmer des achats. Actuellement, l’Apple Pay par exemple, est relié avec le scanner d’empreintes digitales de l’iPhone. Pour l’heure, on ne sait pas en revanche grand-chose sur la façon dont la technologie d’Alibaba est sécurisée. Le service Alipay est particulièrement populaire en Chine, avec plus de 300 millions d’utilisateurs enregistrés.

Une ambition désormais mondiale

Plus de la moitié des transactions effectuées l’année dernière sur Alipay l’ont été depuis des terminaux mobiles. Et bien que la plus grande partie de l’activité d’Alibaba soit réalisée en Chine, la société prévoit de l’étendre au niveau mondial. En début de mois, la société avait ainsi annoncé son intention d’entrer sur le marché du cloud aux Etats-Unis en ouvrant un datacenter dans la Silicon Valley.

Alipay, détachée en 2011 d’Alibaba en tant que spin-off, cherche également à grossir sa base d’utilisateurs à l’international. En octobre dernier, Tim Cook, CEO d’Apple, avait également indiqué envisager un possible partenariat avec Alibaba pour apporter son service Pay en Chine.  

COMMENTAIRES de l'ARTICLE2

le 17/03/2015 à 17h39 par Visiteur5704 :

complètement d'accord. C'est juste stupide de mettre ça en fonctionnement.

"on s’inquiète pour la sécurité"
parlons en ... il est bien connu que sur les smartphones, cette technologie n'est pas du tout au point et qu'une simple photo permet d'usurper l'identité de qqun

Signaler un abus

le 17/03/2015 à 08h35 par Nathan (Membre) :

Et si je mets une simple photo en face de ce système ?

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité