3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

L'Image du jour

3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
9
Réagissez Imprimer Envoyer

Charlie Hebdo : Des cyberpirates musulmans répondent aux Anonymous

Le site web du Memorial de Caen a été piraté vendredi par la « Fallaga Team ». (crédit : D.R.)

Le site web du Memorial de Caen a été piraté vendredi par la « Fallaga Team ». (crédit : D.R.)

Quelques jours après le tragique attentat de Charlie Hebdo et celui qui a frappé la supérette casher de la porte de Vincennes, les Anonymous ont débuté un combat contre les sites d'entreprises et d'organisations en lien avec ces attaques terroristes. Des cyberpirates musulmans, regroupés sous l'étendard de la Middle East Cyber Army, ont quant à eux entrepris des actions pour montrer que l'Islam n'est pas synonyme de terrorisme, tout en envisageant une attaque massive le 15 janvier...

La France vit en ce moment des heures très sombres mais elle se relève. Après le tragique attentat de mercredi dernier à Charlie Hebdo qui a coûté la vie à 12 personnes, mais également celui qui a frappé une supérette casher porte de Vincennes, les Français ont défilé en masse dimanche pour défendre la liberté avec plus de 3 millions de personnes dans les rues. Depuis mercredi dernier, on a toutefois vu se multiplier des actions de piratage, émanant de groupes islamistes - ou se revendiquant comme tels - mais également des Anonymous et de cyber-hackers musulmans.

Des centaines de sites d'organisations publiques et privées (des sites de l'Université Paris Sud, Memorial de Caen, Palais des papes, plus de 200 médiathèques, la Fondation Jacques Chirac, les communes de Goussainville, Ézanville, Jouy-le-Moutier...) ont par exemple été piratés. Sur le site du Memorial de Caen, la page d'accueil a été altérée par la « Fallaga Team », affichant un message en arabe, traduit par France 3 Basse-Normandie, sur fond noir.

Face à ces opérations, le collectif des Anonymous, regroupé pour l'occasion sous le hashtag #OpCharlieHebdo, s'est élevé et a publié une vidéo en ligne dans laquelle il expose un message très clair : « Le 7 janvier 2015, la liberté d'expression a été meurtrie [...] Il est de notre devoir de réagir. Charlie-Hebdo, une figure historique du journalisme satirique a été pris pour cible par des lâches. Anonymous a toujours combattu pour la liberté d'expression et la liberté de la presse. Nous ne renoncerons pas. Attaquer la liberté d'expression, c'est attaquer Anonymous. Nous ne le permettrons pas. Toutes entreprises et organisations en lien avec ces attaques terroristes doivent s'attendre à une réaction massive d'Anonymous. Nous vous traquerons. Nous vous trouverons et nous ne lâcherons rien. »

Des sites de Carrefour et de BNP Paribas piratés

Les Anonymous ont ainsi commencé leur riposte samedi 10 janvier avec l'altération de plusieurs sites radicaux dont celui du djihadiste français Ansar-alhaqq.net qui pointe toujours ce lundi après-midi vers le moteur de recherche DuckDuckGo. Mais les Anonymous ne comptent pas en rester là. Au-delà de leurs opérations classiques d'altération de sites ou d'attaques DDoS pour saturer les sites, le collectif prévoit aussi d'en extraire des bases de données d'adresses et de contacts pour les transmettre aux forces de l'ordre.

Depuis hier, on a par ailleurs vu fleurir des attaques de sites revendiquées par différents pirates (AnaCoNdA, kh.mar.404, RebelGhost DX, Scream4.0.4, Silent Killer, Hamooda El Bess...) regroupés derrière le groupe MECA pour Middle East Cyber Army. Objectif, selon son porte-parole interrogé par nos confrères de Zataz, « prouver au monde que l'Islam n'est pas synonyme de terrorisme. Un musulman n'est pas un terroriste. C'est exactement l'inverse de l'Islam. Notre religion est paisible, toute personne qui a lu le Coran comprend cela. » Un postulat qui n'empêche pas cependant ce groupe d'avoir mené des actions sur les sites de la filiale géorgienne de Carrefour, de Terraillon, du Centre National de Ressources Biologiques Marines et de plusieurs filiales étrangères de Peugeot mais également de l'espace Cash Management de BNP Paribas, pour lequel ce groupe a indiqué être en possession de « toute la base de données ».*

Le 15 janvier, MECA ainsi que plusieurs autres groupes annoncent une attaque massive : « Nous avons déjà piraté des milliers de sites, mais ce qui va venir le 15 janvier sera beaucoup, beaucoup plus important ».

* Mise à jour du 14 février 2014 - Suite à la publication de cet article, un porte-parole de BNP Paribas a tenu à apporter la précision suivante : « Même si effectivement nous avons lu que les hackers affirment posséder des données clients récupérées sur notre site Cash Management, il n'en est rien. En effet, ce site est un site purement informationnel (et non transactionnel). Il ne comporte donc pas de données clients. »

Article de

COMMENTAIRES de l'ARTICLE9

le 10/02/2015 à 17h05 par Visiteur5495 :

Je m en f... [...] Moi je voulais savoir si les sites piratée revienne par la suite ?

Signaler un abus

le 16/01/2015 à 22h19 par Visiteur5270 :

Je pense que l'attaque sanglante contre Charlie Hebdo a creusé un fossé impressionnant entre la France et les musulmans du monde entier.
Donc la différence sémantique entre musulmans et islamistes ... on n'en est plus là !
Les caricatures contenues dans le dernier numéro de Charlie Hebdo sont considérées comme un blasphème donc un crime par les musulmans.
La question est : est-ce que le délit de blasphème va s'imposer en France ou en Europe ? J'espère que non, sinon les islamistes auront gagné.

Signaler un abus

le 16/01/2015 à 14h34 par Visiteur5268 :

Visiteur5258 tu es ... ou tu le fais exprès ??

L'amalgamme n'est pas entre musulmans et hackeurs mais entre musulmans et islamistes ...

Signaler un abus

le 15/01/2015 à 08h59 par Visiteur5258 :

c pénible les "pas d'amalgame" pourquoi un musulman ne pourrait il pas être hackeur ou cyberpirate ??

Signaler un abus

le 13/01/2015 à 20h00 par Grrr.. (Membre) :

Ce titre me paraît conforme à la réalité décrite dans l'article. je ne vois pas où il y a matière à s'indigner.
il n'y a ni confusion ni exagération.
Merci à LMI d'apporter des informations précises.

Signaler un abus

le 13/01/2015 à 11h59 par Visiteur5244 :

Petite précision : contrairement à ce qui est indiqué dans l'article, le site de l'Université Paris-Sud n'a pas été piraté, seul quelques sites d'associations hébergés dans le domaine u-psud.fr

Signaler un abus

le 13/01/2015 à 11h51, Rédacteur LMI répond :

Bonjour, il y a eu plusieurs actions de piratage émanant de groupes différents : islamistes, Anonymous et musulmans qui souhaitent dénoncer les amalgames, comme indiqué dans l'article. Le titre se rapporte aux musulmans ayant répondu aux Anonymous. Cordialement.

Signaler un abus

le 13/01/2015 à 11h37 par Visiteur5241 :

Modifier le titre .. Il y a confusion ... !! Lamentable ! ...

Signaler un abus

le 13/01/2015 à 11h13 par Visiteur5240 :

Pas d’amalgame !!!
Le titre de cette article porte déjà la confusion des genres !! Vous devriez apporter la correction sur votre vocabulaire utilisé.
Je site : Des cyberpirates musulmans répondent aux Anonymous.

La correction : Des cyberpirates islamistes répondent aux Anonymous.

Merci de votre correction svp.
Je suis Charlie c'est aussi porter les bons messages avec le bon vocabulaire !
Je suis Charlie !

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
12 Avril 1996 n°673
Publicité
Publicité