Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

L'Image du jour

Alors que Spark 2.0 vient d'arriver, c'est toujours la version 1.6 du framework alternatif pour Hadoop qui est la plus utilisée pour le data mining.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Contraintes réglementaires : Oracle veut mieux accompagner ses clients dans le cloud

Avec sa suite Cloud at Customer, Oracle propose un cloud public dans les datacenters de ses clients.

Avec sa suite Cloud at Customer, Oracle propose un cloud public dans les datacenters de ses clients.

Sous le nom de Cloud at Customer, Oracle dévoile une nouvelle suite de services qui offre aux entreprises la possibilité de bénéficier de ses services directement dans leur propre centre de données.

Pour faire face aux exigences réglementaires en vigueur dans leur secteur d'activité, nombre d'entreprises sont réticentes à adopter le cloud public. Pour remédier à ce problème, Oracle propose une suite de services, nommée Cloud at Customer. Celle-ci doit permettre aux entreprises d’effectuer plus facilement la transition vers le cloud public et de profiter des services de cloud public d’Oracle également dans leur propre centre de données.

Thomas Kurian, président chez Oracle, estime qu'il s'agit d'une étape importante: «Nous mettons tout en œuvre pour aider nos clients à passer au cloud afin d’accélérer leur capacité d’innovation, leur développement commercial et leur transformation opérationnelle.»

Un solution pour assurer le contrôle des données

Ce logiciel, qui s'intègre parfaitement au cloud d'Oracle, peut être utilisé à plusieurs fins, notamment la reprise sur sinistre, la mise à l'échelle flexible, le développement et les tests ou encore la migration de charge de travail. Cette offre est totalement gérée offrant ainsi aux clients la même expérience sur site que dans le cloud d'Oracle.

Oracle promet que, avec cette offre, ses clients pourront contrôler l'intégralité de leurs données, assurer la portabilité de la charge de travail entre le site et le cloud grâce à des environnements, boîtes à outils et API identiques. Parmi les services disponibles, on compte des services d'infrastructures, de gestion des données, de développement d'applications, d'intégration d'entreprise et de gestion. Oracle revendique plus de 70 millions d'utilisateurs sur son cloud et plus de 34 milliards de transactions. par jour.

www.ICTjournal.ch

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Avril 1985 n°187
Publicité
Publicité