Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Cornerjob lève 10 M$ pour doper son app de recrutement

Le concept de l'app mobile CornerJob sur la réponse d'un recruteur à un candidat sous 24h. (Crédit: D.R.)

Le concept de l'app mobile CornerJob sur la réponse d'un recruteur à un candidat sous 24h. (Crédit: D.R.)

En bouclant un tour de table de 10 millions de dollars, la start-up Cornerjob entend améliorer son application mobile de recherche d'emploi lancée en France en début d'année, et accélérer son développement en Europe et à l'international.

La start-up Cornerjob, éditrice d’une app de recrutement, vient de réaliser une levée de fonds de 10 millions de dollars (environ 9,1 millions d’euros). Plusieurs investisseurs ont participé à ce tour de table, dont Antai Business Angels, Ad4Ventures ou encore La Caixa Capital Risc. L’entreprise compte sur cet apport financier pour se renforcer en France ainsi qu’en Italie, en Espagne et au Mexique. Ces fonds l’aideront aussi à étoffer ses équipes commerciales (60 personnes à ce jour), et à développer son offre en y intégrant des mises à jour régulières et des nouvelles fonctionnalités.

Cornerjob a été cofondé à l’été 2015 en Espagne par un Français, deux Espagnols et un italien. La démarche des co-fondateurs visait à proposer un service 100% mobile fluidifiant les échanges entre les recruteurs et candidats. Au delà de la géolocalisation, l’offre s’articule autour des principes suivants : les recruteurs publient des offres d’emploi en quelques secondes au format tweet (140 caractères) et le service envoie une réponse dans les 24 heures aux postulants. Candidats et recruteurs peuvent directement échanger par chat au sein de l’application.

Initialement lancé en Italie, le service est disponible dans plusieurs pays, dont l'Espagne et la France. Cornerjob compte une cinquantaine de collaborateurs de 5 nationalités différentes et dispose de bureaux à Paris, Barcelone et Milan. Sur ses deux premiers marchés, la France et l’Italie, CornerJob propose 3 000 annonces par semaine.

 

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité