La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GPU et CPU actuelles.

L'Image du jour

La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GP...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Google modifie encore son algorithme de recherche

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Le géant du web va changer son algorithme de recherche pour pénaliser les sites qui pratiquent la « sur optimisation ». Il sera par contre plus favorable aux sites web avec un contenu de qualité et moins optimisé pour le référencement.

Google a annoncé que son algorithme de recherche va évoluer pour sanctionner les sites qui ne respectent pas « les recommandations de qualité existantes » et récompenser ceux « qui font des sites pour les utilisateurs et non pour les algorithmes ». Cette modification sera en ligne au cours des prochains jours précise la firme sur son blog.

Dans le détail, ces évolutions visent à réduire la quantité de contenus qui orientent les résultats de la recherche d'un utilisateur sur Google, sans que ces contenus soient vraiment utiles ou essentiels. Cette méthode est aussi appelée web spam. Matt Cutts, responsable du web spam chez Google, avait mentionné lors de la conférence SXSW en mars dernier, un plan pour s'attaquer à ce problème. Il avait alors expliqué que l'algorithme permettrait d'évaluer si des sites «intégraient trop de mots clés sur la page, comprenaient trop d'échange de lien ou  guider les utilisateurs pour les amener au-delà de leur recherche initiale ». Depuis ces propos, Google a un peu rectifié la description du phénomène de sur optimisation en mettant l'accent sur le fait que les modifications de l'algorithme ne cibleront que les pratiques de « bourrage de mots clés » et « le système de liens » en violation avec ses recommandations.

Anticipant les mêmes réactions après la mise en place de Panda, Google avertit que les changements seront susceptibles d'affecter, du moins au début, des sites qui ne violent pas clairement ses recommandations. La firme de Mountain View a expliqué cela dans un document à destination des webmarketer pour le compte de la société iProspect et promet que des ajustements et des améliorations ultérieurs régleront les problèmes. Google indique que les changements auront une incidence sur environ 3% des requêtes de recherches.



COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 25/04/2012 à 13h16 par loran750 (Membre) :

Bonjour,

Je me suis permis de traduire très librement la lettre de Matt Cutts, afin de faire ressortir ce qu'il voulait vraiment nous dire :
- désormais, Google va faire la chasse à tous les plans SEO.
- un site de qualité se fait on-site
- arrêtez de faire du netlinking, Panda va vous bouffer les oreilles

Google Panda : En Avril ne découvre pas ton CP d’un fil, en Mai fais-toi sanctionner

ça aidera ceux qui ont du mal avec l'anglais. Ou Matt Cutts !

Le lien vers la traduction : http://www.unpeudeseo.com/2012/04/25/matt-cutts-grille-encore-un-plan-seo/#matt-cutts-contre-attaque

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
06 Juillet 1992 n°508
Publicité
Publicité