Sony a dévoilé SmartEyeglass Attach, un module qui s'adapte sur n'importe quelle paire de lunettes afin de les rendre connectées.

L'Image du jour

Sony a dévoilé SmartEyeglass Attach, un module qui s'adapte sur n'importe quelle paire de lunettes afin de les rendre connectées.

Les 10 tendances technologiques 2015

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques 2015

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique dresse les 10 tendances technologiques qui marqueront l'année 2015. Du machine learning à la ré...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
1
Réagissez Imprimer Envoyer

Google Panda révise le référencement des sites et provoque des remous

Google Panda révise le référencement des sites et provoque des remous

En plein milieu du mois d'août Google a mis à jour l'algorithme de résultats pour son moteur de recherche. Baptisé Panda, cette version a perturbé le référencement de certains sites et amélioré la visibilité d'autres.

Intégrée pour les sites de langues anglaises au début de l'année 2011, Panda, la mise à jour de l'algorithme du moteur de recherche Google est arrivé dans d'autres langues dont  le français à la mi-août. Sur son blog officiel, la firme de Mountain View explique par la voix d'Amit Singhal, Google Fellow « Au cours des derniers mois, nous avons apporté de nombreuses modifications à nos algorithmes afin de mettre en valeur les sites de haute qualité dans les résultats de recherche Google. L'une d'elles en particulier, « Panda », a permis d'améliorer le classement de nombreux sites Web de qualité pour les recherches effectuées en anglais.  Aujourd'hui, nous continuons nos efforts en étendant cette mise à jour à de nouveaux langage » et d'ajouter que « cette mise à jour impacte les résultats perçus par les utilisateurs pour en moyenne 6 à 9% des requêtes, tous langages confondus ».

L'objectif de ce filtre supplémentaire intégré à l'algorithme original est d'assurer une plus grande visibilité aux contenus « originaux, uniques et de qualité » et de s'attaquer aux sites pratiquant notamment le « spamdexing » (un ensemble de techniques consistant à tromper les moteurs de recherche sur la qualité d'une page ou d'un site afin d'obtenir, pour un mot-clef donné, un bon classement dans les résultats des moteurs).

Les fermes de contenus et les comparateurs de prix sanctionnés


L'orientation de Panda a fait le bonheur de certains sites, mais le malheur pour d'autres. Sur ces derniers, on peut distinguer à la fois les agrégateurs de contenus et les comparateurs de prix. Searchmetrics a mené plusieurs études dans les différents pays où ont été intégrés Panda. Dans le classement des sites les plus impactés en France, on retrouve ainsi wikio.fr (agrégateur) avec 74% de visibilité en moins, les comparateurs de prix comme ciao.fr et Twenga (-62% et -46%) ont subi aussi une dégringolade sur leur visibilité. Parmi les gagnants, l'étude cite entre autres YouTube (propriété de Google), mais aussi Dailymotion, Twitter, Apple ou Orange.

Qualité des résultats et révision de la stratégie de référencement


Si pour beaucoup de sites, l'intégration de ce filtre n'a pas d'impact particulier, ceux qui ont eu une baisse importante de leur visibilité s'irritent de la politique de Google. Ils disposent pourtant de plusieurs possibilités pour retrouver leur rang. En premier lieu demander une révision de son statut à Google en estimant que son contenu comme les comparateurs de prix (fiches techniques, tarifs) ne rentre pas dans les critères de Panda. Autre stratégie, revoir sa politique de référencement, des agences spécialisées dans ce domaine comme 1ere position donnent des conseils pour diminuer les risques de baisse de trafic comme arrêter les indexations de pages à faible valeur ajoutée, réécrire les titres d'articles dupliqués, etc.

Sur le blog de Google, les commentaires font aussi état d'une altération des résultats de recherche par rapport à la concurrence Bing et Yahoo. Il faudra certainement attendre quelques semaines pour identifier exactement l'impact de Panda sur le trafic des sites Internet. Google indique aussi que son algorithme est en perpétuelle évolution. A suivre...

 

Illustration: Google Panda sur le blog de Searchmetrics

Crédit Photo: Searchmetric

Article de Jacques Cheminat

COMMENTAIRES de l'ARTICLE1

le 01/11/2011 à 12h32 par Gabriel (Membre) :

L'algoritme de Google est assez opaque et en perpétuelle évolution.
Pour cela c'est assez difficile de le cerner.
http://www.investigations-privees.com

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité