Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

L'Image du jour

Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

IBM : dans 5 ans, l'ordinateur se dotera des 5 sens

Crédit Photo: D.R

Crédit Photo: D.R

Dans son rapport annuel baptisé 5in5, IBM étudie quelles seront les tendances pour les 5 prochaines années. L'ère des systèmes cognitifs arrive avec l'imitation des 5 sens des individus.

Difficile de faire de la prospective dans le domaine informatique pour les 5 prochaines années. Pourtant, IBM se risque à l'exercice à travers son rapport 5in5 qui cherche les futures tendances IT. Cette année, Big Blue se concentre sur les systèmes cognitifs, c'est-à-dire l'apprentissage d'une connaissance par l'ordinateur. Et dans le futur, les ordinateurs ou les smartphones devraient apprendre les 5 sens des êtres humains.

Les technologies haptiques, infrarouges au service du toucher


Au sein des laboratoires, les chercheurs d'IBM utilisent des technologies comme l'infrarouge, l'haptique ou la sensibilité à la pression pour développer des applications, capables de reproduire la sensation de toucher. Des tests ont été réalisés sur la texture ou le tissage d'un tissu. Ainsi, quand un acheteur passera son doigt sur l'image d'un objet, la fréquence et l'intensité des vibrations permettra de différencier la soie du lin ou du coton.

La sensation de toucher sur smartphone

Technologies pour rendre la sensation du toucher

La vue en quête du contexte

Avec le développement croissant des images (vidéos, imagerie médicale, réseaux sociaux), les chercheurs travaillent sur l'interprétation et le sens des pixels. A travers des algorithmes, les ordinateurs seront capables d'analyser des caractéristiques comme la couleur, la texture, les contours des formes au sein des images afin d'extraire des informations utiles. Pour Big Blue, ces avancées devraient servir la santé, la distribution et l'agriculture.

La vue selon IBM 5in5

Une analyse plus fine et contextuelles des images

L'ouïe soutenue par les capteurs intelligents

La prévision par le son d'évènements sur le point de se produire pourrait devenir une réalité dans les prochaines années. Pour cela, il faudra créer un système distribué de capteurs intelligents pour détecter des éléments sonores comme la pression acoustique, les vibrations, les ondes sonores. Ce système pourra interpréter ces informations pour prédire la chute d'un arbre, un glissement de terrain, des innondations. Des tests sont en cours dans la baie de Galway en Irlande afin de comprendre les sons et les vibrations émises par les machines productrices houlomotrices et leur impact sur la vie sous-marine.

L'ouïe pour prévenir des catastrophes

Un système distribué de capteurs pour prévenir les risques

Le goût ou l'analyse moléculaire


Trouver la meilleure combinaison entre différents aliments sera chose possible à travers une analyse moléculaire. IBM élabore un système utilisant des algorithmes capables de déterminer la structure moléculaire précise de chaque aliment. Il sera aussi apte à savoir pourquoi certaines personnes préfèrent telles ou telles saveurs. Il devrait aider les chefs cuisiniers pour découvrir d'autres saveurs et des associations pour réaliser des recettes.

Déterminer les meilleurs combinaisons de goût

Combinaison de goûts pour les aliments

Un diagnostic par l'odorat


Selon IBM, des petits capteurs intégrés au smartphone ou à l'ordinateur détecteront si la personne est en train d'attraper un rhume ou une autre maladie. Par l'analyse des odeurs des milliers de molécules présentes dans l'haleine, les médecins pourront diagnostiquer certaines maladies comme les troubles du foie et des reins, l'asthme, le diabète et l'épilepsie. Cette technique de diagnostic pourra être étendue à l'agriculture pour sentir et analyser l'état du sol pour les cultures.

Diagnostic par les odeurs

Sentir et analyser les molécules de l'haleine

Article de Jacques Cheminat

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité