Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

iPhone SE et iPad Pro 9,7 : La folie des grandeurs a vécu

Avec l'iPhone SE, Apple revient sur le marché des smartphones aux tailles d'écran modestes. (crédit : D.R.)

Avec l'iPhone SE, Apple revient sur le marché des smartphones aux tailles d'écran modestes. (crédit : D.R.)

A l'occasion d'une conférence de presse retransmise sur le web, Apple a levé le rideau sur son dernier smartphone, l'iPhone SE - un iPhone 4SE en fait - à partir de 399 dollars, ainsi que sa toute nouvelle tablette, l'iPad Pro 9,7 pouces dont les prix s'étalent entre 599 et 899 dollars. Des produits disponibles dès le 31 mars.

C'est le Printemps, les fleurs commencent à bourgeonner, tout comme les produits Apple. A l'occasion d'un point presse organisé dans son campus à San Francisco - et retransmis en direct sur le web - la firme à la pomme a, comme prévu, dévoilé quelques produits à savoir l'iPhone SE ainsi que son dernier iPad. En introduction, Tim Cook a tout d'abord profité de l'exposition médiatique pour montrer à quel point sa société était engagée dans la protection des données de ses clients, en référence directe à la bataille juridique qu'il livre en ce moment contre le FBI et la Justice : « Nous avons une responsabilité pour protéger vos données et votre vie privée », a ainsi lancé le sémillant - mais toujours aussi peu à l'aise sur scène - CEO d'Apple. La société en a aussi profité pour montrer au monde entier ses avancées, aussi bien en matière de protection de l'environnement (93% des usines Apple fonctionnent grâce aux énergies renouvelables) ou encore dans le domaine de la recherche médicale (lutte contre Parkinson, diabète, Alzheimer...).

Puis est venu le temps du lever de rideau sur les derniers produits d'Apple. Première servie, la Watch, qui a juste droit à des bracelets de couleur (bleu, rose, noir...). Un peu léger mais le prix de la montre baisse pour l'occasion, 299$ HT, signe de la mauvaise réception par le public du précédent modèle lancé l'année dernière à 399$ HT. Concernant l'Apple TV, une réserve d'apps va venir compléter l'éventail de 5 000 applications déjà disponibles, avec un focus sur le cinema (HBO) ou encore le sport, les jeux vidéo, mais également la science, les enfants, la cuisine, le fitness... Au coeur de l'Apple TV, on trouve l'Apple OS et le moteur de recherche vocal Siri, qui s'aligne sur Cortana pour Windows 10/Xbox One. Siri pour l'occasion arrive sur l'App Store, tout comme Apple OS, dès à présent disponibles.

iPhone

L'iPhone SE sera disponible en 4 coloris. (crédit : D.R.)

Le gros de la conférence a suivi avec le très attendu iPhone SE (un iPhone 4 SE en fait). Avec plus de 30 millions d'iPhone 4 pouces vendus en 2015, Apple ne pouvait pas ignorer le fait que les smartphones compacts sont toujours recherchés par un gros segment de sa clientèle qui n'a pas souhaité se plier à la dictature des smartphones à écran géant. Ce smartphone est annoncé comme le plus puissant des terminaux 4 pouces grâce à son processeur A9 64 bits, deux fois plus rapide que celui de l'iPhone 5S, et trois fois plus performant au niveau graphique que son prédécesseur. Un capteur photo 12 mégapixels est présent, couplé à un processeur de traitement de signal permettant d'améliorer les photos et vidéos, tout comme la fonction selfie dans le noir et la captation vidéo 4K. Côté réseau, la 4G/LTE 150 Mbits est supportée (50% plus rapide que la génération précédente grâce à l'utilisation de plusieurs canaux LTE), ainsi que le WiFi 802.11ac sans compter la prise en charge du paiement sécurisé avec Apple Pay via le capteur SecureID. Côté tarification, il faut compter 399 dollars HTpour la version 16 Go, et celui à 64 Go est proposé à 499 dollars HT. Les commandes sont ouvertes à compter du 24 mars pour une disponibilité globale le 31 mars.

Un petit détour du côté d'iOS 9.3, téléchargeable dès à présent et apportant quelques améliorations dont Night Shift (ajustement automatique des couleurs en fonction de la lumière ambiante), la prise en charge de SecureID dans Notes, les suggestions d'apps, Apple News qui gagne en personnalisation...

L'autre gros morceau de la conférence Apple a concerné l'iPad qui a également eu droit à son ravalement de façade. « Beaucoup de personnes nous ont dit qu'ils avaient fait de l'iPad Pro leur terminal principal », a indiqué Tim Cook. Alors quoi de neuf pour cette énième itération ? La nouveauté concerne la taille d'écran de l'iPad Pro qui arrive juste avec un écran de 9,7 pouces pour tirer le prix vers le bas. On ne comprend pas très bien si on a affaire à un iPad Air amélioré ou un Pro à la taille réduite. Il s'agit d'un peu des deux en fait.

ipad

L'iPad Pro 9,7 pouces annoncé par Apple le 21 mars. (crédit : D.R.)

Parmi les avancées, on retiendra un taux de reflet 40% inférieur à celui de l'iPad Air 2, une luminosité accrue de 25% ainsi que l'ajout de la fonction True Tone Display qui mesure la température de couleur ambiance, pour ajuster les tonalités d'affichage. Une fonction présentée comme innovante, mais on attend de voir. Quatre hauts parleurs sont présents, avec un volume multiplié par deux. Côté performances, le processeur A9X de 3e génération est annoncé comme plus puissant qu'une Xbox 360. Il est épaulé par un coprocesseur M9 intégré et taillé pour les opérations secondaires (calibration...). Le support de Siri est aussi de la partie (ouverture de mails, navigation web, rechercher de contact...). La foire aux accessoires était bien sûr ouverte avec cette dernière itération d'iPad : clavier détachable, stylet adapté particulièrement pour les dessins et le graphisme, nouveau port lightnting avec en option des lecteurs de cartes USB et SD, histoire de passer encore une fois à la caisse. Sans oublier la captation de vidéos 4K, un capteur photo avant de 5 Mpix (12 Mpixels à l'arrière). L'iPad Pro 9,7 pouces est proposé en 4 finitions dont le rose, à partir de 599 dollars HTpour le 32 Go et 749 dollars HT pour le 128 Go, complété par une version 256 Go pour 899 dollars. La disponibilité est aussi prévue pour ce 31 mars.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité