Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

iZettle sort un service mobile d'encaissement sans contact

Disponible à 79€ HT, le Pro Contactless de Izettle permet d'encaisser des clients en utilisant, notamment, Apple Pay ou Android Pay avec une comission oscillant entre 2.75% et 1.5% prélevée par le fabricant suédois. (Crédit D.R)

Disponible à 79€ HT, le Pro Contactless de Izettle permet d'encaisser des clients en utilisant, notamment, Apple Pay ou Android Pay avec une comission oscillant entre 2.75% et 1.5% prélevée par le fabricant suédois. (Crédit D.R)

Après avoir lancé un terminal de paiement mobile en mai dernier, la start-up suédoise iZettle annonce Pro Contacteless, une solution d'encaissement sans contact fonctionnant avec tablette ou smartphone et compatible Apple et Android Pay.

Après le lecteur de carte Lite lancé par iZettle en mai denier dans l'hexagone, la start-up suédoise annonce un service mobile d'encaissement sans contact avec le Pro Contactless. Avec ce terminal, les commerçants peuvent réaliser des encaissements en se connectant simplement à leur ordinateur, tablette ou smartphone. Le lecteur de carte intégré dans l'appareil permet également d'effectuer des paiements au moyen d'une carte à puce et code confidentiel. Mais contrairement à la version Lite, le Pro Contractless est également compatible avec Apple Pay et Android Pay. Son principal argument est certainement son prix puisque le terminal de paiement est disponible à 79 € HT.

Ciblant notamment les petits commerçants et les auto-entrepreneurs, ce type de service appelé mPOS (mobile point of sale) commence à se répandre en France. Si avec ces solutions, les commerçants peuvent accepter les paiements par cartes bancaires sans abonnement mensuel, une commission est néanmoins prélevée sur chaque transaction. Elle se monte ainsi entre 2.75 et 1.5% selon le nombre de vente ventes effectuées chaque mois avec ce terminal : si le commerçant effectue un nombre important de paiements durant le mois, le taux de commission baissera. A titre d'exemple, le français Dilizi, qui propose un service similaire et facture son terminal 99€, propose une commission de 2%.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité