Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

L'Image du jour

Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

L'intégrateur Cirruseo cheval de Troie de Google for Work dans les entreprises

Romain Hervé est le co-fondateur de la SSII Cirruseo, un des intégrateurs certifiés Google for Work avec gPartners ou Revovol. (Crédit D.R)

Romain Hervé est le co-fondateur de la SSII Cirruseo, un des intégrateurs certifiés Google for Work avec gPartners ou Revovol. (Crédit D.R)

Relayé en France par l'intégrateur Cirruseo, Google lance une opération de gratuité visant à recruter une cinquantaine de clients Google for Work d'ici fin avril.

Il y a trois mois, Google annonçait la gratuité (transitoire) de la licence Google for Work pour les entreprises américaines sous contrat avec un autre éditeur. La firme de Mountain View exporte aujourd'hui cette stratégie de conquête agressive de nouveaux clients en France. Pour cela, elle s'appuie sur son partenaire Cirruseo, une SSII spécialisée dans les solutions SaaS. « De nombreuses entreprises nous font part de leur volonté de migrer vers les applications de Google, mais elles sont freinées par le fait d'être toujours sous contrat avec des éditeurs concurrents. C'est ce verrou que la gratuité de Google for Works fait sauter », expliqueRomain Hervé, co-fondateur de Cirruseo.

Les frais de déploiement (presque) gratuits

Valable jusqu'à mi-avril, l'offre promotionnelle s'adresse aux entreprises de 250 à 3000 utilisateurs. Elle permet à une société d'utiliser la suite Google Apps for Work (messagerie professionnelle, stockage en ligne, suite bureautique, agendas partagés et systèmes de visioconférence) gratuitement, tant que le contrat qui la lie à un autre éditeur est en cours et pendant deux ans maximum. Quelle que soit la durée de la période de gratuité, le bénéficiaire devra souscrire ensuite à Google for Work pendant encore un an et en payant cette fois-ci. La mission de Cirruseo ne s'arrête pas à la promotion de l'offre de Google. « Nous sommes en charge de la migration et de l'intégration de la solution. Le coût de ces prestations est pris en charge par Google, tant qu'il ne représente pas plus de la moitié du coût total des abonnements », précise Romain Hervé.

Pousser les Chromebooks dans l'entreprise

En France, Google For Work a déjà séduit 250 entreprises. Avec cette opération promotionnelle, Cirruseo et Google espèrent en équiper 50 de plus. La chasse menée par les deux partenaires vise principalement les utilisateurs des services proposés par Microsoft avec Office 365. «Les suites bureautique d'entreprise en SaaS ne représentent qu'un petit marché dont Google et Microsoft captent 25% chacunLeurs autres concurrents sont de petits éditeurs et des solutions marginales », commente RomainHervé. L'idée de Google est de pousser - presque de force - son offre SaaS dans l'entreprise. A terme, il espère ainsi vendre plus facilement des solutions telles que le Chromebook ou sa Chromebox for meeting.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
15 Octobre 1993 n°561
Publicité
Publicité