Advertisement
Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

L'Image du jour

Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La Cour des comptes épingle Source Solde (ex Louvois) avant sa naissance

Source Solde ou le millefeuilles informatique du système de paie des militaires. (crédit : D.R.)

Source Solde ou le millefeuilles informatique du système de paie des militaires. (crédit : D.R.)

Dans son rapport 2016, la Cour des comptes est sceptique sur la capacité de l'Etat à mettre en oeuvre le prochain système de paye des militaires, venant remplacer le controversé Louvois, à partir de 2017. L'institution émet plusieurs recommandations pour éviter un nouveau naufrage.

Annoncé en avril 2015, le prochain système de paye des militaires Source Solde, venant remplacer le controversé Louvois, doit théoriquement être mis en oeuvre à partir du premier semestre 2017. Une échéance proche qui n'est pas sans effrayer la Cour des comptes qui, dans son dernier rapport annuel, n'a pas manqué d'égratigner ce nouveau projet étatique. « Source Solde est un projet informatique de gestion parmi les plus complexes par ses spécificités et le nombre des personnels concernés. Des difficultés majeures, susceptibles de peser sur sa mise en production à la date prévue et avec le niveau de qualité exigé, ne sont pas encore complètement maîtrisées, alors que le planning du déroulement du projet comporte peu de marge », peut-on lire dans le rapport 2016 de la Cour des comptes.

Afin d'éviter au maximum les aléas, l'institution n'a d'ailleurs pas hésité à livrer une série de recommandations à l'Etat dont la plupart frisent toutefois le bon sens. Comme celle de piloter ses 12 chantiers d'amélioration en recourant à un tableau de bord fixant les étapes et les échéances pour chacun d'entre eux, de mettre en place un plan de formation assorti d'un calendrier détaillé pour les différents intervenants dans les processus de ressources humaines et de la solde, ou encore assurer un partage complet et rapide de l'information entre les équipes en charge de Louvois, de Source Solde et des ressources humaines.

Un planning de mise en oeuvre serré 

Dans son rapport, la Cour des comptes rappelle le planning serré de Source Solde avec, dès ce printemps 2016, des tests de « solde à blanc et double » qui seront menés. La marine devrait profiter de ce nouveau système de paie au plus tôt à partir de 2017, suivi par l'armée de terre (début 2018), le service de santé des armées et l'armée de l'air (début 2019). Quant au retrait définitif de Louvois, ce dernier est fixé à 2021.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
02 Juin 2000 n°856
Publicité
Publicité