Advertisement
Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

L'Image du jour

Après les Etats-Unis, Amazon va tester son service de livraison de drones Prime Air au Royaume-Uni.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

La majorité des DSI travaillent près de 50 h/semaine

La majorité des DSI travaille entre 45 et 50 heures par semaine. (crédit : Bruno Levy)

La majorité des DSI travaille entre 45 et 50 heures par semaine. (crédit : Bruno Levy)

Une étude menée par Sungard Availability Services montre que les DSI ressentent fortement leurs contraintes d'emploi du temps qui les conduisent parfois à retarder voire annuler des projets.

Sungard Availability Services a commandé une étude originale sur les DSI. Elle ne concerne pas leurs attentes ou leurs choix informatiques, mais leur quotidien, leur vie au travail. Et plus précisément, l'incidence de ce quotidien sur l'évolution des projets informatiques. Une centaine de DSI français a répondu à l'enquête (*).

Premier constat, la semaine de travail du DSI français est chargée, 57,5% d'entre eux travaillent entre 45 et 50 heures par semaine. La moitié des DSI interrogés affirme passer 30 à 50% de leur temps en réunion. Ils sont 80% à souhaiter n'y consacrer que 10%. L'optimisation de l'agenda est donc une préoccupation forte. Les DSI aimeraient consacrer plus de temps aux relations avec leur hiérarchie, 56% d'entre eux n'y passent que 10%, ils sont 53% à souhaiter que ce soit entre 20 et 30%.

La conception et la conduite des projets sont bousculées par ces pertes de temps. Les DSI ressentent particulièrement la pression des urgences, leur traitement perturbe leur semaine de travail affirment 35,6% des répondants. Le manque de temps affirme 22% d'entre eux à des incidences sur leur organisation, de même le manque de ressources humaines affecte 1 DSI sur 7 (14,4%). La lourdeur des emplois du temps perturbe aussi le reporting vis-à-vis de leur direction, affirment 16,3% des répondants. Seuls 2,8% d'entre eux invoquent des contraintes techniques comme frein au développement des projets.

Même les grands projets sont perturbés

Autant d'éléments qui conduisent les DSI, à 60% dans cette enquête, à estimer que les contraintes de temps les ont déjà conduit à retarder et même à renoncer à mener un projet important. C'est particulièrement le cas de projets d'ERP ou de CRM, 37,7% des réponses, et même de projets stratégiques de refonte du SI ou d'architecture, de schéma directeurs, de gouvernance.

Un écart important s'est creusé entre le quotidien des DSI et leurs attentes. Ce quotidien, ces surcharges de travail et de réunions sont de véritables freins à l'accomplissement des projets. 50% des DSI expliquent consacrer 20 à 30% de leur temps aux projets, ils sont également 50% à souhaiter y passer entre 40 et 60%. Le management d'équipes est dans le même cas : 40% des DSI y passent 20% de leur temps, 34% seulement 10%, inversement, ils sont  49% à vouloir y consacrer 20% de leur temps et 27% des DSI, 30% de leur temps. Même sentiment d'écart pour la veille technologique, 95% des DSI y passent 10% de leur temps, mais 38% aimeraient que cette proportion se situe à 20%.

(*) 129 précisément, tous n'ayant pas répondu à toutes les questions, l'enquête parle de 100 DSI. Un panel très masculin, à 94%, 34% ayant entre 35 et 45 ans, 47% entre 45 et 55. 40% d'entre eux gèrent moins de 10 personnes, 26% entre 10 et 30, 11% entre 30 et 50, 22% plus de 50.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
13 Février 1998 n°753
Publicité
Publicité