Créée en 2013, la start-up rennaise CailLabs - une spin off du Laboratoire Kastler Brossel - s'est faite remarquer grâce au développement d'une technologie permettant de gérer la forme de la lumière dans la fibre optique pour en améliorer la performance. Cette dernière, qui est en mesure de multiplier jusqu'à 400 les débits des fibres optiques déployées dans des réseaux locaux, est utilisée par de nombreux acteurs réseaux et télécoms comme Huawei, Nokia et KDDI et installée dans des usines, des entreprises, des campus universitaires, des stations de ski ou encore des hôpitaux.

Pour donner un coup d'accélérateur à son développement, la société a réalisé une levée de 5 millions d'euros, menée par Safran Corporate Ventures, à laquelle ont participé Innovacom et Starquest Capital, ses investisseurs historiques. « Cette levée nous donne les ressources nécessaires pour accélérer dans les réseaux locaux, tant en France qu’à l’international », a indiqué dans un communiqué Jean-François Morizur, PDG et co-fondateur de CailLabs. Outre un renforcement de sa R&D et de son réseau commercial, la société prévoit de recruter 11 nouveaux collaborateurs d'ici la fin de l'année.

Le montant total des fonds levés par CailLabs depuis sa création s'élève à 8,6 millions d'euros, dont 2,6 millions lors d'un premier tour de table en novembre 2013 ainsi qu'un deuxième d'1 million d'euros en juillet 2016.