Le personnel d'IBM Nice et Paris a voté en assemblée générale une grève d'une semaine, reconductible par tranche de 24 heures

L'Image du jour

Le personnel d'IBM Nice et Paris a voté en assemblée générale une grève d'une semaine, reconductible par tranche de 24 heures

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le big data créera 4,4 millions d'emplois IT dans le monde d'ici 2015

Crédit: D.R

Crédit: D.R

Gartner estime que plus de  4 millions de jobs IT liés au big data seront créés dans le monde d'ici trois ans, mais que les compétences dans ce domaine ne seront pas suffisantes pour répondre à la demande, faute d'un système éducatif inadapté.  

Les dépenses mondiales en IT devraient dépasser 3,7 milliards de dollars en 2013, soit une hausse de 3,8% par rapport aux 3,6 milliards attendus d'ici la fin de l'année, estime le cabinet Gartner  Mais ce sont les prévisions concernant le big data qui suscitent beaucoup d'enthousiasme. « D'ici 2015, 4,4 millions d'emplois informatiques seront créés dans le monde pour soutenir le big data, dont 1,9 millions aux Etat-Unis », a déclaré Peter Sondergaard, senior vice-président et responsable mondial de la recherche chez Gartner  lors du Symposium/ITExpo qui s'est déroulé du 21 au 25 octobre à Orlando « En outre, chaque métier lié au big data sur le continent américain créera de l'emploi pour trois personnes en dehors du pays », a-t-il ajouté. Au cours des quatre prochaines années, un total de 6 millions d'emplois proviendra de l'économie de l'information. »

« Cependant, il reste un challenge à relever », a-t-il prévenu. « Il n'y a pas suffisamment de compétences dans l'industrie IT. Actuellement, nos  systèmes éducatifs publics et privés nous font défaut. Par conséquent, seuls, un tiers des emplois seront pourvus. Les spécialistes des données sont des ressources rares et précieuses ».

Une couche de plus dans l'économie

Pour lui, les responsables informatiques devront immédiatement se focaliser sur la façon dont leurs entreprises développent et attirent les compétences requises. Ces emplois sont nécessaires pour faire croître leur activité.  Ils constituent l'avenir de la  nouvelle économie de l'information.

En récoltant un flux continu de données provenant de sources internes et externes, les organisations disposent aujourd'hui d'une infinité de possibilités supplémentaires pour accompagner leurs prises de décision, posséder d'autres connaissances, optimiser leur activité et innover. Le big data crée une couche supplémentaire dans l'économie qui fait la corrèlation entre les informations et la transformation de celles-ci avec le chiffre d'affaires. Selon Gartner, l'analyse d'importants volumes de données accélère la croissance mondiale et permet de créer des emplois.   

 « Le big data, c'est l'avenir, au-delà de ce que tout le monde voit », considère Peter Sondergaard. «Vous devez comprendre comment tirer parti des données hybrides, c'est-à-dire la combinaison des données structurées et non structurées, et  comment faire la lumière sur les informations obscures Les entreprises leader du futur se distingueront par la qualité de leurs algorithmes prédictifs. Ce sera, pour les CIO, un challenge et une opportunité.

L'analyste a  également indiqué que le secteur IT entrait dans les nexus de force qui incluaient la confluence et l'intégration du cloud, la collaboration, le mobile et les données.  « Nous vivons une époque de bouleversements où votre architecture informatique actuelle s'est rendue obsolète », a conclu Peter Sondergaard. « Vous devez résister à ces changements, en détruisant  vos systèmes à faible impact de façon sélective, et en modifiant votre structure de coûts informatiques d'une manière agressive. Nous entrons dans le nouveau monde de nexus, la prochaine ère de l'informatique. »

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité