Advertisement
Pour développer des voitures autonomes capables de communiquer entre elles, Audi, BMW et Daimler ont fondé la 5G Automotive Association avec le concours de partenaires IT.

L'Image du jour

Pour développer des voitures autonomes capables de communiquer entre elles, Audi, BMW et Daimler ont fondé la 5G Automotive Association avec le concou...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Le patron de la NSA invite les hackers américains à sécuriser le cyberespace

Le patron de la NSA, le général Keith B. Alexander,a demandé l'aide des hackers pour sécuriser le cyberespace; crédit D.R.

Le patron de la NSA, le général Keith B. Alexander,a demandé l'aide des hackers pour sécuriser le cyberespace; crédit D.R.

Comment mieux protéger le cyberspace américain des attaques de hackers... en demandant aux hackers américains de travailler avec la principale agence de sécurité US, la NSA.

Lors de son intervention à la conférence Defcon, qui s'est tenue à la fin du mois dernier, le Général Keith B. Alexander, patron de la National Security Agency (NSA), a demandé aux hackers de l'aider à sécuriser le cyberespace américain. « C'est la communauté la mieux placée pour assurer la cybersécurité », a déclaré le chef de la NSA, également à la tête de l'US Cyber Command, le commandement du cyberespace américain. « Ici même, dans cette salle, se trouvent les talents dont les Etats-Unis ont besoin pour sécuriser le cyberespace », a ajouté le Général Keith B. Alexander. « Les hackers peuvent et doivent envisager une collaboration avec le gouvernement et le secteur privé », a-t-il encore déclaré. « Vous savez que nous pouvons à la fois protéger les réseaux et garantir les libertés civiles et la vie privée, et vous pouvez nous aider à y arriver ». Le patron de la NSA a aussi félicité les organisateurs de Defcon Kids, un événement destiné à enseigner aux enfants comment devenir de « bons » pirates. « C'est une magnifique initiative », a-t-il déclaré...

Mieux partager les informations entre secteurs privés et publics

Le Général Alexander a aussi insisté sur la nécessité de mieux partager les informations entre le secteur privé et le gouvernement. Celui-ci a encore fait remarquer que le pays ne pouvait pas prendre de mesures contre les cyberattaques qui n'apparaissaient pas sur ses écrans radar. Selon lui, il serait utile que les entreprises partagent en temps réel avec la NSA les informations recueillies par leurs systèmes de détection des intrusions. Le patron de la NSA a indiqué que l'agence n'avait actuellement aucun moyen de prédire si Wall Street, par exemple, était visée ou non par une cyberattaque.

Selon lui « il faudrait aussi envisager d'élaborer ensemble des normes qui aideront à protéger les infrastructures critiques et d'autres réseaux sensibles ». Ajoutant que « la communauté des hackers est déjà à l'origine de bon nombre d'outils nécessaires pour protéger le cyberespace et devrait continuer à en créer de meilleurs ». Le Général Keith B. Alexander a cité l'exemple de Metasploit et d'autres outils de test de pénétration. « Parfois, vous avez mauvaise réputation », a-t-il ajouté. « Mais, de mon point de vue, le travail que vous réaliser pour débusquer les vulnérabilités dans nos systèmes est important. Et je vous encourage à continuer ! »

Selon le New York Times, il y a quelques temps, le Général Keith B. Alexander avait révélé que le nombre de cyberattaques menées contre des infrastructures nationales avait été multiplié par 17 entre 2009 et 2011.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
17 Octobre 1983 n°117
Publicité
Publicité