Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Internet.

L'Image du jour

Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Inte...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les attentes des consommateurs pilotent la transformation numérique des entreprises

Otto Berkes, CTO de CA Technologies, a jugé : « les entreprises capables d'agir avec rapidité et agilité disposent d'énormes opportunités afin de transformer la nature de leur activité. »

Otto Berkes, CTO de CA Technologies, a jugé : « les entreprises capables d'agir avec rapidité et agilité disposent d'énormes opportunités afin de transformer la nature de leur activité. »

Une étude menée par Harvard Business Review sur la commande de CA Technologies met en avant les facteurs de succès pour triompher d'une disruption.

De la disruption à l'uberisation, le temps n'est pas à une vie des affaires qui serait un long fleuve tranquille. Le numérique est évidemment un facteur pour résister à ces bouleversements et même en tirer des opportunités. Le Harvard Business Review Analytic Services a mené une enquête, sur l'instigation de CA Technologies, pour connaître les meilleures pratiques telles qu'elles sont identifiées par les entreprises, que ces meilleures pratiques soient ou non appliquées. La place du logiciel est évidemment prédominante dans cette adaptation numérique à la disruption.

Les freins à la transformation sont, notamment, bien identifiés. En premier lieu, il s'agit des lourdeurs bureaucratiques des organisations (46% des répondants à l'enquête menée). La résistance culturelle au changement (31%) et les infrastructures inadaptées (27%) sont citées ensuite. Par contre, les contraintes managériales ou réglementaires sont très basses : 16% des répondants estiment que la direction ne comprend pas les bénéfices de la transformation numérique et 17% que la régulation contraint ou amène des incertitudes sur celle-ci.

Penser au client final en premier lieu

Si 44% des répondants jugent que leur secteur d'activité va probablement subir un bouleversement dû au numérique dans les trois prochaines années, avec, pour 58%, un changement radical de modèle économique, les causes en sont clairement identifiées. En tout premier lieu, il s'agit des changements dans les attentes des consommateurs (46%) et, loin derrière, des concurrents disruptifs (« uberisation », 25%) ou un bouleversement amenant la banalisation de ce qui est délivré par l'entreprise (« commoditisation », 23%).

Si la première contre-mesure consiste bien sûr à investir dans des technologies innovantes pour délivrer un meilleur service plus rapidement (53%), l'amélioration de l'expérience client est peu après (42%), ce qui peut passer par un approfondissement et une extension des partenariats avec des distributeurs ou des fournisseurs (33%). Mais l'embauche d'un CDO n'est citée que par 14% des répondants. Logiquement, la première priorité des investissements numériques est l'expérience client (42%). La transformation du coeur d'activité (34%) ou des manières de travailler des collaborateurs (31%) arrivent derrière.

A propos de l'étude

L'étude Surviving Disruption, Leading Change, Winning in the Application Economy a été réalisée par Harvard Business Review Analytic Services avec le sponsoring de l'éditeur CA Technologies. Elle est basée sur une enquête réalisée auprès de 250 responsables d'entreprises de plus de 500 personnes. La moitié des répondants était du niveau comité de direction et un peu moins de la moitié appartenait à des entreprises de plus de 10 000 collaborateurs. Les répondants étaient d'abord d'Amérique du Nord (34%) puis de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique - 29%), d'Asie-Pacifique (27%) et d'Amérique Latine (10%). Télécharger l'étude Surviving Disruption, Leading Change, Winning in the Application Economy (PDF - Accès libre - En américain)

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
22 Décembre 1986 n°261
Publicité
Publicité