Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Internet.

L'Image du jour

Considéré comme le père de l'Internet et désormais évangéliste en chef du web chez Google, Vint Cerf a fait part du chemin qu'aurait pu emprunter Inte...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Les Etats-Unis vont émanciper l'Icann sur la gouvernance d'Internet

Fadi Chehadé, président de l'ICANN, va travailler à une nouvelle gouvernance du régulateur de l'Internet. Crédit Photo: D.R

Fadi Chehadé, président de l'ICANN, va travailler à une nouvelle gouvernance du régulateur de l'Internet. Crédit Photo: D.R

La gouvernance de l'Internet va progressivement sortir du joug des Etats-Unis. L'Icann va s'orienter vers un modèle de régulation plus équilibré et représentatif.

La NTIA (National Telecommunications and Information Administration), agence du ministère du commerce américain, a indiqué qu'elle mettrait fin officiellement à sa relation avec l'Icann (l'Internet Corporation for Assigned Names et Numbers) à la fin 2015. Son administrateur, Lawrence Strickling, a indiqué lors une conférence de presse que l'agence prévoyait « de ne pas renouveler son contrat avec l'Icann sur la gestion des noms de domaines qui expire en septembre 2015 ». Il exige néanmoins que l'organisation se dote « d'un nouveau modèle de gouvernance mondiale ».

L'Icann était depuis plusieurs années la cible de critiques relatives à l'influence du gouvernement américain sur son fonctionnement et ses décisions. Cependant, Lawrence Strickling et le président de l'Icann Fadi Chehadé ont souligné qu'ils savaient de longue date que leur relation était temporaire et qu'elle finirait un jour. Ce contrat portait depuis 1999 sur la gestion de l'IANA (Internet Assigned Numbers Authority), l'autorité en charge des serveurs DNS racines, de l'adressage IP et d'autres protocoles Internet.

Une régulation diversifiée et maîtrisée


Si l'émancipation est en marche, les Etats-Unis fixent quand même quelques orientations pour le futur de l'Icann. « Les évolutions devront recueillir un large soutien de la communauté des utilisateurs d'Internet, des gouvernements et des entreprises », explique Lawrence Strickling. Il ajoute que le prochain modèle de gouvernance devra « maintenir la sécurité, la stabilité et la résilience du système des noms de domaine de l'Internet ». Cette régulation devra être également ouverte, la NTIA ne soutiendra pas un modèle contrôlé par les gouvernements seulement. Une manière de répondre aussi aux critiques qui sont nées après les révélations d'Edward Snowden sur les programmes d'espionnage de la NSA.

Fadi Chehadé a rassuré le responsable américain en indiquant que la communauté mondiale de l'Internet serait entièrement associée dans le processus de transition. Il a précisé qu'un débat aurait lieu sur cette évolution lors de la prochaine réunion de l'ICANN à Singapour du 23 au 27 mars 2014. Un premier pas avait déjà été franchi il y a quelques mois avec la mise en place de hubs géographiques en Asie et en Europe au sein de l'institution.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
01 Janvier 2000 n°834
Publicité
Publicité