3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

L'Image du jour

3 Français figurent parmi les 53 scientifiques (quelques-uns ci-dessus) nommés ACM Fellows 2016 par l'Association for Computing Machinery.

Les 10 tendances technologiques en 2017

Dernier Dossier

Les 10 tendances technologiques en 2017

Comme chaque année, la rédaction du Monde Informatique a établi une liste des 10 tendances technologiques à venir ou qui vont se poursuivre en 2017....

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

LG sur les talons de Samsung avec son hub SmartThinQ

La domotique sera l'un des sujets phares de l'édition 2016 du CES, qui débute le 6 janvier à Las Vegas. (Crédit D.R)

La domotique sera l'un des sujets phares de l'édition 2016 du CES, qui débute le 6 janvier à Las Vegas. (Crédit D.R)

Présenté à quelques jours du coup d'envoi de l'édition 2016 du CES, le SmartThinQ Hub de LG ambitionne de devenir le centre domotique de la maison connectée. Il se connecte à l'électroménager et affiche les informations en temps réel sur son écran.

Après Samsung avec SmartThings sans oublier Amazon Echo, NetAtmo, Nest ou encore Eedomus, LG présente à son tour un boitier pour gérer tous les objets connectés de la maison. Mais si l'engin d'Amazon agit comme « Computer », l'assistant du capitaine Kirk, dans « Star Trek », le SmartThinQ de LG est plutôt présenté comme une « passerelle ». Avec son allure d'enceinte Bluetooth, l'appareil communique avec l'ensemble de l'électroménager de la maison : machines à laver, téléviseurs, frigos, fours ... Tout ce que le fabricant coréen propose mais pas seulement. En effet, sa compatibilité avec le framework open source AllJoyn (un consortium mené par Qualcomm) est un atout notable. Cela rend possible la communication avec des appareils d'autres constructeurs exploitant cette même technologie (l'alliance compte plus de 100 adhérents dont Microsoft, Whirlpool ou Panasonic). LG ne manque pas de préciser que le cylindre supporte les protocoles spécialisés Z-Wave et ZigBee ainsi que les plus classiques Bluetooth et WiFi.

Une large compatibilité

Depuis son écran de 3,5 pouces de diagonale, l'enceinte Bluetooth - qui diffuse par ailleurs de la musique - affiche les notifications des différents appareils. Tel un tableau de bord, l'utilisateur y retrouve son agenda, la météo, ou sa liste de course. S'il peut lire les notifications grâce à son haut-parleur, le Hub ne dispose pas de microphone pour répondre à la voix, les utilisateurs le contrôleront donc depuis une app dédiée. LG propose SmartThinQ avec un châssis métallique en noir ou or.

LG a récemment conclu un partenariat avec Lowe pour intégrer ses appareils domotiques à l'écosystème Iris, mais le groupe n'a pas encore donné d'indications sur la comptabilité du SmartThinQ avec la plateforme. Dans son communiqué, le fabricant rappelle néanmoins que sa priorité « est de rendre l'appareil compatible au plus large éventail de marques possible ». Une ambition partagée par Samsung qui s'apprête à exhiber au CES un centre de pilotage similaire depuis ses téléviseurs connectés.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
24 Janvier 1983 n°86
Publicité
Publicité