Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Microsoft tue la marque Lync pour Skype for Business

L’interface de Skype For Business ressemblera fortement à celle de Skype et reprendra notamment la  gestion des appels vidéo. Crédit: D.R

L’interface de Skype For Business ressemblera fortement à celle de Skype et reprendra notamment la gestion des appels vidéo. Crédit: D.R

Lync, l'outil de communication unifié pour professionnels de Microsoft, fusionnera avec la solution de VoIP Skype au cours du premier semestre 2015. Le service sera alors connu sous le nom de Skype for Business.

La longue période de collision entre Lync, le serveur de communication unifiée pour professionnels conçu par Microsoft, et sa solution de VoIP Skype va bientôt prendre fin. La firme de Redmond vient en effet d'annoncer l'arrêt de  la marque Lync pour Skype for Business. Giovanni Mezgec, directeur du marketing produit pour Skype, a précisé que ce changement de nom s'accompagnerait de fonctionnalités supplémentaires qui arriveront dans le courant du premier semestre 2015 et s'appliqueront au logiciel client, à la version serveurs ainsi qu'au service en ligne au sein d'Office 365. Skype for Business conservera toutes les fonctionnalités de Lync,  et améliora certaines d'entre elles, comme le partage de contenu et les appels audio.  Désormais, le  transfert d'un appel s'effectuera via une seule touche contre trois auparavant.

Depuis 2013, les utilisateurs se demandaient pour quelle raison Lync et Skype n'étaient toujours pas réunis en un seul et même service,  le chevauchement entre les deux offres devenant de plus en plus important.  En effet, en mai de la même année, Microsoft annonçait l'intégration des deux plates-formes, permettant aux clients de  Lync et de Skype de  communiquer entre eux, soit en mode texte par messagerie instantanée, soit en mode audio. Le mode vidéoconférence entre les deux systèmes devait être  opérationnel un peu plus tard. A l'époque, les dirigeants de la compagnie avaient laissé entendre que les deux offres finiraient par converger. C'est désormais chose faite.

Pas d'informations sur une date précise

L'idée, selon Giovann Mezgec, consiste à conserver l'ensemble des fonctionnalités de  Lync en les combinant avec la simplicité de Skype. Les captures d'écran publiées sur le blog de Microsoft montrent Skype for Business  utilisant la même interface que Skype, et se connectant au répertoire de contacts de Skype ou de Lync. Skype For Business reprendra également la fenêtre persistante pour les appels en cours qui permet de continuer à utiliser un autre logiciel.

Si l'abandon de Lync pour Skype For Business est prévu pour le premier semestre, on ignore toutefois quelle sera la date exacte. Dans le cas où les utilisateurs choisiraient d'accéder à Skype For Business via Office 365 plutôt qu'à travers Skype pour Business Server, Microsoft  a indiqué qu'il se chargerait des mises à jour et qu'aucun matériel additionnel ne serait nécessaire. Selon la firme de Redmond, plus de 90 entreprises classées au Fortune 100 (représentant environ 5 millions d'utilisateurs) se servent de Lync pour leurs communications vocales, contre 300 millions d'utilisateurs actifs mensuels pour Skype.

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité