Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

L'Image du jour

Un Apple 1 s'est vendu 950 000$ mercredi à New-York par la maison Bonham, ce qui représente près du double des estimations.

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
4
Réagissez Imprimer Envoyer

Microsoft veut se protéger de Linux en investissant dans Dell

Le siège social de Microsoft à Redmond  (crédit : D.R.)

Le siège social de Microsoft à Redmond (crédit : D.R.)

D'après les analystes, en participant au rachat de Dell avec l'apport de 2 Md$, Microsoft cherche à renforcer son alliance avec le Texan et à l'empêcher de se tourner vers des OS alternatifs, comme Linux.

Les 2 milliards de dollars de prêts injectés par Microsoft dans Dell sont le signe que l'éditeur de logiciels souhaite influencer la conception de solutions hardware dans un monde post-PC tout en se protégeant contre l'influence croissante des OS  basés sur Linux dans les terminaux mobiles et les serveurs, estiment les analystes. Hier, Michael Dell et la société de capital-investissement Silver Lake ont annoncé qu'ils avaient racheté la société Texane dans le cadre d'une transaction évaluée à 24,4 Md$. L'opération financière inclut le prêt de Microsoft qui a déclaré dans un communiqué qu'il considérait l'accord comme un engagement vers « la réussite sur le long terme de l'écosystème PC tout entier ».

Le rachat  a été  principalement financé en liquidités et capitaux propres par Michael Dell, avec un apport en numéraire de Silver Lake et de la société d'investissement de Michael Dell, MSD Capital. S'y ajoute un prêt de Microsoft de 2 milliards de dollars et le financement de la dette par plusieurs banques d'investissement, Bank of America Merrill Lynch, Barclays, Credit Suisse and RBC Capital Markets.

Influencer la conception du matériel

En tant que troisième fabricant mondial de PC, Dell peut jouer de manière importante sur le succès des  logiciels de Microsoft pour PC et serveurs. Pour les analystes, même si le prêt investi par la firme de Redmond ne représente pas une part importante sur la valeur totale de la transaction, l'éditeur ne dépense pas son argent à la légère et sa participation au rachat pourrait  permettre à ce dernier d'influencer la conception du matériel dans le monde poste-PC, constitué d'ordinateurs portables tactiles, de tablettes et de smartphones.

Il peut également s'agir d'une tentative pour sécuriser le partenariat et empêcher Dell  de  s'intéresser à des OS alternatifs comme Linux, pensent également les analystes. Le Texan, qui  propose des serveurs sous Linux, a dévoilé, fin novembre, son ultrabook XPS 13 tournant sous Ubuntu dans le cadre d'un projet nommé Sputnik. Ces derniers mois, les  principaux fabricants de PC ont également lancé des ordinateurs portables équipés de l'OS Chrome.

Un petit investissement pour Microsoft

« C'est une simple relation de symbiose », a déclaré Anthony Michael Sabino, professeur à l'Université St. John Peter J.. «  Dell constitue une plate-forme pour les solutions de Microsoft », a-t-il ajouté. « Par conséquent, en l'aidant, l'éditeur conserve un client important», L'investissement pourrait permettre à Microsoft de faire en sorte que Dell  ne dérive pas vers des systèmes d'exploitation basés sur Linux comme Chrome ou Android », a pour sa part considéré Al Hilwa, directeur chez IDC. «  Il s'agit d'un petit investissement pour Microsoft mais cela lui permet  de disposer d'une influence stratégique sur les conceptions des équipements et les implémentations logicielles », a-t-il souligné.

Windows 8, qui a été lancé en octobre, a jusqu'ici échoué à faire augmenter les ventes de PC, qui ont baissé de 6,4% au cours du  quatrième trimestre 2012 par rapport à la même période en 2011, selon une étude menée par IDC. Les ventes de PC Dell ont, elles, chuté de 20,8% au cours de cette même période. Quelques modèles de PC tactiles étaient disponibles durant le  quatrième trimestre, et les fabricants de PC n'ont pas communiqué efficacement sur les avantages de Windows 8, qui a été en partie responsable du ralentissement des ventes d'ordinateurs, d'après IDC. Les offres PC de Dell sont principalement basées sur Windows, mais la société a ajouté  Linux à sa gamme de serveurs. La firme a également augmenté sa visibilité dans la communauté Open Source avec des contributions à l'OS cloud OpenStack et des efforts dans Crowbar, un framework  de gestion de systèmes sur des serveurs Linux.

COMMENTAIRES de l'ARTICLE4

le 07/02/2013 à 16h16 par Lennart (Membre) :

@Kilimandjaro
Les professionnels de se mettent jamais en dépendance d'un seul fournisseur, et exploitent le matériel de deux fournisseurs (minimum) et DELL est un constructeur très sérieux et reconnu dans le monde professionnel pour ses équipes commerciales et son SAV.

Signaler un abus

le 07/02/2013 à 15h16 par iwjcg (Membre) :

Kilimandjaro

Honnêtement : vu le manque d'effort patent de dell sur les 10 ans écoulés, et malgré des appels de pieds pourtant répétés de la communauté GNU, ça fait longtemps que le fabricant s'est lui même mis tiré une balle dans le pied...

Ou et puis on remarquera que ce genre news aurait plutot tendance a prouver que Linux progresse ....

Signaler un abus

le 07/02/2013 à 03h48 par david96 (Membre) :

Comme d'habitude, le premier commentaire est souvent un troll, doit y'avoir une loi à ce phénomène.

Signaler un abus

le 06/02/2013 à 19h41 par Kilimandjaro (Membre) :

Honnêtement : vu le manque d'effort patent de dell sur les 10 ans écoulés, et malgré des appels de pieds pourtant répétés de la communauté GNU, ça fait longtemps que le fabricant s'est lui même mis tiré une balle dans le pied...

Ça ne changera donc strictement rien que ms officialise son assembleur fétiche - les professionnels ont compris depuis longtemps qu'il y avait des constructeurs plus sérieux.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité