Des chercheurs du MIT travaillent sur MegaMIMO 2.0, une technologie permettant de transférer des données sans fil trois plus rapidement.

L'Image du jour

Des chercheurs du MIT travaillent sur MegaMIMO 2.0, une technologie permettant de transférer des données sans fil trois plus rapidement.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Midi-Pyrénées, terre fertile pour l'industrie numérique

En Midi-Pyrénées, plus de la moitié des entreprises IT interrogées par DigitalPlace sont installées à Toulouse Métropole. Crédit: D.R

En Midi-Pyrénées, plus de la moitié des entreprises IT interrogées par DigitalPlace sont installées à Toulouse Métropole. Crédit: D.R

La région Midi-Pyrénées dispose d'une filière numérique dense et dynamique qui a vu ses revenus progresser de 27% et ses recrutements augmenter de 13% entre 2011 et 2014, révèle une étude réalisée par le cluster DigitalPlace.

Midi-Pyrénées est l’une des régions les plus dynamiques pour la filière numérique. C’est ce qu’indique une étude réalisée entre 2011 et 2014 par le cluster DigitalPlace auprès de 400 entreprises de l’IT. 200 d’entre elles ont été interrogées en 2011, une proportion équivalente a été sondée en 2014 et une centaine de réponses ont été recueillies entre 2011 et 2014. D'après les données présentées, le secteur IT est en pleine croissance en Midi-Pyrénées, à la fois en termes de revenus, d’emplois et d’innovation. En trois ans, le chiffre d’affaires du secteur a en effet progressé de 27%, soit une hausse de 91 millions d’euros. Cette croissance est corrélée à une augmentation de la masse salariale. Ainsi, 284 salariés sont venus grossir les rangs des entreprises du numérique entre 2011 et 2014, ce qui représente 13% d’embauches supplémentaires. Afin d’accroître leur développement, les entreprises de la high-tech installées dans la région misent également sur l’innovation. Près de 40% travaillent avec les laboratoires de recherche publics régionaux, tandis que 30% ont déposé un brevet dans le domaine du logiciel. En outre, 43% des entreprises sondées ont bénéficié de financements publics et 16,7% ont réalisé des levées de fonds au cours des trois dernières années.

Un effectif minimum de 50 collaborateurs

La cartographie de l’écosystème numérique en Midi-Pyrénées indique par ailleurs que la majorité (89%) des entreprises IT sont localisées en Haute-Garonne. 53% sont installées dans le secteur de Toulouse Métropole et 21% sont basées au sein de la communauté d’agglomération du Sicoval. 87% des entreprises questionnées comptent, en outre, au moins 50 salariés. Le nombre moyen d’employés en Midi -Pyrénées s’élève à 5 pour les start-ups et à 39 pour les TPE et PME. Du point de vue catégoriel, les entreprises interrogées par DigitalPlace sont majoritairement des éditeurs de logiciels (38,5% des effectifs) et des acteurs des services (29,5%). Suivent les spécialistes du conseil en technologies ainsi que les agences web.

Afin d’accompagner ce développement, 73% des répondants envisagent de recruter dans la région. 1 300 embauches sont ainsi prévues en 2015 et plus de 5 600 sont envisagées sur les 5 prochaines années. Les profils les plus recherchés sont les ingénieurs en développement, les consultants, les chefs de projets et les commerciaux.

 

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité