La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GPU et CPU actuelles.

L'Image du jour

La puce neuromorphique TrueNorth d'IBM, qui affiche des capacités d'apprentissage deep-learning, est plus rapide et plus économe en énergie que les GP...

Les Fintech bousculent la finance

Dernier Dossier

Les Fintech bousculent la finance

Quelque 4 000 Fintechs existeraient dans le monde, sûrement une faible minorité d'entre elles subsistera dans les trois ans. Une chose est sûre, depui...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Observatoire RH Arctus : Les DRH s'engagent dans l'e-transformation

Les DRH sont plus nombreux à avoir mis en place une stratégie numérique. Crédit: D.R

Les DRH sont plus nombreux à avoir mis en place une stratégie numérique. Crédit: D.R

Les résultats du 4ème Observatoire des RH réalisée par le cabinet Arctus montrent que les opportunités du numérique sur la filière RH sont désormais considérées comme plus importantes que les risques qui y sont liés. Les DRH s'appuient de plus en plus sur des solutions IT pour favoriser le développement des outils de formation, transférer les savoirs et faire évoluer les compétences.

La transformation numérique des entreprises semble désormais considérée comme inéluctable pour les directions des ressources humaines.  Tel est l'un des enseignements de la 4èmeédition de l'Observatoire des RH et de la e- transformation réalisée par le cabinet Arctus. Toutefois, si les DRH se considèrent  comme moteurs de la transformation de leur entreprise, dans 32% des cas, cette proposition a reculé de  9 points par rapport à l'année précédente. A l'inverse, la part de ceux qui se voient plutôt comme des accompagnateurs de cette e-transformation (40%) a augmenté de 6 points.

Ainsi que l'avait anticipé l'enquête en 2013, 43% des équipes RH ont mis en place des processus pour exploiter des idées innovantes (innovation participative). Près de 2/3 des entreprises ont tenu les promesses faites l'an dernier et déployé ces dispositifs, soit un bond de 15 points. Les outils classiques utilisés pour favoriser l'innovation (boîte à idées, forums d'échanges, FAQ) ont  montré leurs faiblesses. Ils restent proposés dans des pourcentages identiques à ceux de 2013 (38 et 32% respectivement) et font l'objet de moins de projets qu'antérieurement. A l'opposé,  les wikis et les SMI (systèmes de management de l'innovation), sont en progrès de 4 et 10 points respectivement. Les projets annoncés sont également en augmentation, preuve que le changement est en marche.  

Hausse des blogs et réseaux sociaux d'entreprise

Pour favoriser le transfert de compétences, les DRH utilisent différents outils et solutions numériques. Les espaces collaboratifs ont gagné 5 points tout comme les forums et les FAQ. Par ailleurs, l'étude souligne une nette progression du recours aux blogs d'experts et aux réseaux sociaux d'entreprise (respectivement en hausse de 11 et 9%). Si les promesses sont tenues, d'ici fin 2015, dans ce domaine, plus d'une entreprise sur deux aura déployé un réseau interne à des fins de transfert des compétences. De leur côté, les wikis et les serious games ont gagné 6 et 2 points chacun par rapport à l'année précédente.  Enfin, les résultats de cet observatoire montrent que le taux des projets liés au travail à distance s'est multiplié par deux en un an et que les initiatives liées à ce domaine ont  fortement progressé. Si les dirigeants, les  cadres (+7%) et les commerciaux (+3%)  restent encore les principaux concernés par ces programmes, les projets de nomadisme  impliquant les employés ont gagné 5 points par rapport à l'an dernier. La mise en place d'infrastructures de connexion à distance est en croissance de 6 points tout comme le BYOD qui gagne 7 points.

Les autres dispositifs sont stables par rapport à 2013. 82% des DRH interrogées fournissent des outils mobiles (tablettes, PC portables,smartphones, etc.) à leurs collaborateurs,  tandis que 81% ont mis en place des infrastructures de connexion à distance (3G, VPN, extranet). La possibilité de consulter des contenus de l'intranet en situation de nomadisme est déployée par 69% d'entre elles, et le fait de pouvoir réaliser des tâches administratives à l'extérieur  est proposé par 66% des sondés.  64% des DRH permettent également à leurs collaborateurs de pouvoir travailler sur des applicatifs métiers à distance. Le fait de pouvoir  intégrer du contenu (article, billet de blog, document, commentaire, espace collaboratif) en situation de nomadisme fait également partie des pratiques utilisées par 44% des DRH. Enfin, 28% d'entre elles autorisent leurs salariés à utiliser leur propre matériel (BYOD).

Méthodologie


*Cette enquête en ligne a été réalisée entre le 8 septembre et le 10 novembre 2014.  L'échantillon retenu pour l'analyse des données est composé de 143 entreprises. La base des répondants  correspond à un équivalent de 3,4 millions de salariés.

- Télécharger l'Observatoire des RH

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
06 Juillet 1992 n°508
Publicité
Publicité