Des chercheurs du MIT travaillent sur MegaMIMO 2.0, une technologie permettant de transférer des données sans fil trois plus rapidement.

L'Image du jour

Des chercheurs du MIT travaillent sur MegaMIMO 2.0, une technologie permettant de transférer des données sans fil trois plus rapidement.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Piratage du FAI TalkTalk, les données bancaires de 4 M d'Anglais dans la nature ?

Le FAI anglais TalkTalk a été visé par une cyberattaque de grande ampleur. (crédit : D.R.)

Le FAI anglais TalkTalk a été visé par une cyberattaque de grande ampleur. (crédit : D.R.)

Le FAI britannique TalkTalk a confirmé avoir été victime d'une cyberattaque de grande ampleur le 21 octobre. Plusieurs sources font état de plus de 4 millions de clients piratés et du vol de données personnelles et bancaires.

Le fournisseur d'accès Internet britannique TalkTalk est dans la tourmente. Ce dernier a en effet indiqué avoir été victime d'une cyberattaque, qualifiée de « significative et soutenue » le mercredi 21 octobre. Suite à cela, une enquête a d'ailleurs été lancée jeudi 22 par l'unité cybercriminalité de la Police anglaise. Dans son message, TalkTalk indique que les informations personnelles de ses clients ont pu être dérobés, notamment des noms, adresses, dates de naissance, adresses emails, numéros de téléphone et de comptes clients mais également des informations de cartes et comptes bancaires. « Nous travaillons avec les spécialistes de la cybercriminalité de la Police pour savoir ce qui s'est exactement passé et l'ampleur des données qui ont été compromises », a indiqué le fournisseur d'accès.

Le nombre de clients concernés par ce cyberpiratage n'a pas été officiellement communiqué par TalTalk, mais plusieurs sources indiquent qu'ils seraient plus de 4 millions à être touchés, soit l'ensemble de la base clientèle de la société. « Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour sécuriser notre site web après cette attaque et contactons tous nos clients pour leur expliquer ce qui s'est passé et allons vous tenir au courant dès que nous en saurons plus », poursuit TalkTalk. ce n'est pas la première fois que cette société connaît des problèmes de sécurité. En février dernier, une faille avait déjà permis à des pirates de mettre la main sur des informations bancaires.

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité