Advertisement
Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

L'Image du jour

Créé par des chercheurs israéliens, le malware Fansmitter exploite les ondes sonores du ventilateur d'un PC pour transférer des données.

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

Dernier Dossier

French Tech : Effet pschitt ou vrai accélérateur

De la French Touch à la French Tech, c'est le message que Bpifrance a souhaité faire passer aux 30 000 visiteurs (startups, entrepreneurs, PME, ETI, g...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Pour consolider son datacenter, le GIE de Réunica a choisi des serveurs lames Cisco

Les serveurs de Cisco commencent à percer dans les datacenters. Ils viennent d'être déployés  par le GIE Systalians afin d'héberger 650 machines virtuelles sous Microsoft Hyper-V.

C'est une référence marquante pour les serveurs de Cisco : ils ont été déployés par Systalians, le GIE informatique du groupe de protection sociale Réunica. Face à des contraintes de place et de disponibilité des ressources, ce GIE a dû remettre à plat son infrastructure de serveurs. Il s'agissait également de répondre à l'intégration nécessaire avec l'infrastructure de stockage NetApp en place.

Systalians a opté pour les serveurs lames UCS (Unified Computing Systems) de Cisco et un stockage unifié, NAS et SAN, fourni par NetApp. Les serveurs en rack traditionnels ont été remplacés par des serveurs lames UCS Cisco x86 pour héberger les solutions de virtualisation Hyper-V de Microsoft. Systalians dispose désormais d'une interface unique, en ligne de commande ou via une console web, pour gérer ses 650 serveurs virtuels, sans intervention manuelle sur les machines et selon des niveaux d'autorisation.

De manière centralisée, Systalians gère l'ensemble de son infrastructure virtualisée, les applications de production, pré-production et études, jusqu'au stockage unifié, en passant par la gestion des montées de versions, dans différents environnements. De plus, pour une centaine d'utilisateurs, la solution intègre l'hébergement sur deux lames d'une petite plateforme VDI qui permet la virtualisation de postes de travail. En parallèle, Systalians a construit un projet de cloud privé pour l'hébergement d'instances de bases de données SQL Server, qui s'appuie sur la plateforme, et dont les données sont en cours d'intégration sur celle-ci.


La téléphonie et le PCA arrivent

Un deuxième lot incluant l'hébergement de la téléphonie et du plan de reprise d'activité, également sur des serveurs Cisco, est prévu pour 2013. L'architecture, qui comprendra à terme 8 châssis, est conçue pour répondre aux besoins des trois prochaines années. « Désormais, l'enjeu principal pour les systèmes d'information des entreprises n'est plus seulement le réseau, mais également le stockage des données » estime Jean-François Néron, responsable de l'entité architectures et technologies chez Systalians. Le stockage est critique. Il ajoute : « nous sommes aujourd'hui en capacité de doubler le nombre d'instances virtualisées, avec une infrastructure rationalisée, répondant aux contraintes de place, mais offrant également de réels gains économiques. »

C'est l'intégrateur Stordata, qui a proposé et mis en oeuvre cette solution. Systalians  compte 180 collaborateurs accompagnés de 180 prestataires majoritairement répartis sur 4 sites :  Esvres-sur-Indre (37), Courbevoie (92) , Strasbourg (67) , Mulhouse (68).

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

35 ans
13 Avril 2001 n°891
Publicité
Publicité
Publicité