Sur Computex à Taipei, ARM a annoncé sa puce Cortex-A73 et son GPU Mali-G71 (ci-dessus, Nandan Nyampally, responsable marché d'ARM).

L'Image du jour

Sur Computex à Taipei, ARM a annoncé sa puce Cortex-A73 et son GPU Mali-G71 (ci-dessus, Nandan Nyampally, responsable marché d'ARM).

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Dernier Dossier

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers »...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Présidentielle américaine 2016 : Carly Fiorina jette l'éponge

Carly Fiorina a été CEO de HP de 1999 à 2005. (crédit : D.R.)

Carly Fiorina a été CEO de HP de 1999 à 2005. (crédit : D.R.)

L'ancienne CEO de HP et candidate aux primaires républicaines pour l'élection présidentielle américaine 2016 a décidé de retirer sa candidature. Elle tient à rassurer ses fans sur Facebook en indiquant qu'elle contribuera à se battre aux côté des américains qui ne supportent plus la situation actuelle.

Un petit tour et puis s'en va pour Carly Fiorina. L'ancienne patrone d'HP - CEO du groupe entre 1999 et 2005 - s'était lancée en mai 2015 dans un incroyable défi : se porter candidate aux primaires républicaines et espérer représenter son parti voire l'emporter lors des derniers résultats des élections présidentielles américaines qui auront lieu cet automne. Un défi qui tourne court, l'ancienne égérie de Hewlett-Packard ayant annoncé sa fin de parcours sur sa page Facebook.

« Alors que je suspends ma candidature aujourd'hui, je vais continuer à parcourir ce pays et me battre pour ces américains qui refusent de se contenter de la façon dont la situation évolue et d'un statu quo qui ne leur convient plus. » Et l'ex candidate de poursuivre en rassurant ses quelques 553 772 supporters qui la soutiennent sur Facebook : « Je vais continuer à servir pour redonner à cette grande nation un gouvernement citoyen. »

Article de

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité