Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

L'Image du jour

Facebook a réussi le vol d'essai de son drone Aquila qui doit fournir une connexion Internet très haut débit aux populations n'y ayant pas accès.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (1e partie)

En mars et juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour le...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Sony Pictures : Des milliers de mails et documents confidentiels dévoilés

Wikileaks a mis en ligne une base de données contenant des milliers de mails et documents volés à Sony Pictures Entertainement. (crédit : D.R.)

Wikileaks a mis en ligne une base de données contenant des milliers de mails et documents volés à Sony Pictures Entertainement. (crédit : D.R.)

Wikileaks a mis en ligne une gigantesque base de données contenant des milliers de mails et de documents de Sony Pictures Entertainment, piraté fin 2014. Les avocats de la société sont sur la brèche et espèrent bien éviter toute divulgation d'informations jusqu'alors confidentielles.

Wikileaks a mis en ligne une base de données comprenant les milliers de courriels et de documents volés à Sony Pictures Entertainment lors du piratage de ses systèmes fin 2014. C’est la première fois qu’une telle quantité d’informations est accessible à un aussi large public, le piratage de Sony étant sans doute le plus important et le plus grave de l'histoire des entreprises américaines. Le fait que les pirates aient choisi de livrer ces informations au plus grand nombre suscite de nouvelles préoccupations quant à l'utilisation d’informations volées en ligne. La base de données compte 173 132 courriels et 30 287 documents, dont certains contiennent des informations très personnelles sur les employés de Sony, par exemple leurs adresses personnelles, leurs numéros de téléphone privés et leurs numéros de sécurité sociale.

Après l’attaque contre Sony Pictures en novembre 2014, les pirates avaient diffusé les documents sous forme de répertoires informatiques ou de fichiers Microsoft Outlook sur des sites de partage de fichiers et des sites Bit Torrent, mais le format et la taille - plusieurs gigaoctets - les rendaient difficiles d'accès. Au final, ce sont surtout les journalistes qui ont exploité les fichiers et examiné les divers courriels - du plus banal au plus scandaleux - échangés entre les hauts dirigeants de Sony. Cependant, les avocats de Sony Pictures sont montés au créneau pour mettre en garde les journaux qui publiaient des articles écrits sur la base de ces documents volés.

Mettre en lumière les rouages secrets d’une grande multinationale

Un mois plus tard, l'histoire était tout à fait différente. Le président Barack Obama a accusé le gouvernement nord-coréen d'être à l’origine de l’attaque et, les vacances de fin d'année approchant, les articles basés sur les courriels et les documents volés se sont faits plus rares. Wikileaks espère semble-t-il que cette nouvelle mise en ligne se traduira par une nouvelle campagne d’articles et de commentaires. Hier, dans le communiqué de presse annonçant la mise en ligne de la base de données de Sony, Wikileaks déclare que celle-ci met en lumière les rouages secrets d'une grande multinationale. « Pour le grand public, Sony est un producteur de divertissements, mais les archives montrent comment manœuvre en coulisse cette entreprise influente, ses liens avec la Maison-Blanche, sa capacité de peser sur les lois et les politiques, et ses connexions avec le complexe militaro-industriel américain ».

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
35 ans
26 Octobre 1992 n°518
Publicité
Publicité