Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

L'Image du jour

Le Privacy Shield, l'accord sur le transfert de données entre l'Europe et les États-Unis, est revendiqué par 200 entités commerciales, dont Microsoft.

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

Dernier Dossier

Silicon Valley 2016 : Cap sur l'innovation technologique (2e partie)

En juin dernier, nous avons passé un peu de temps à San Francisco et dans la Silicon Valley avec une dizaine de journalistes européens pour les derniè...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
0
Réagissez Imprimer Envoyer

Sun compte sur ses logiciels pour vendre ses serveurs

Sun compte sur ses logiciels pour vendre ses serveurs

« Comment gagner de l'argent avec l'Open Source ? » Telle est la question soulevée par Jonathan Schwartz, PDG de Sun, en parlant des logiciels - comme OpenSolaris, Java ou OpenOffice - que sa société développe. Pour lui, la réponse se trouve dans la vente des autres produits de la société. En développant des logiciels Open Source largement utilisés - comme OpenOffice (diffusé à 90 millions d'exemplaire selon lui) ou le système de fichier ZFS développé pour Solaris et adopté par Apple -, Sun espère créer un marché pour l'Open Source qui serait rentable, d'abord par la fourniture de support technique, mais également par la vente de matériel. Comme sa nouvelle offre de serveurs lame Sun Blade 6000.



Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité