Pour dépasser la barrière des 8 Go dans sa gamme de disques durs 3,5 pouces, Toshiba a décidé d'adopter l'hélium pour atteindre une capacité de 14 To. Introduite il y a quatre ans par HGST, cette technologie propose de sceller de l’hélium dans le boitier permet de réduire les frottements internes et donc d’utiliser un plus grand nombre de plateaux dans un disque dur. Avec un septième de la densité de l'air, ce gaz produit moins de traînée sur les composants mobiles d'un lecteur - les plateaux du disque en rotation et les bras de l'actionneur - ce qui se traduit par moins de frictions et des températures de fonctionnement plus basses. L’hélium a depuis été adopté par Seagate et donc aujourd'hui Toshiba. Attendu fin 2017, le disque dur Toshiba d’une capacité de 14 To surpasse pour l’instant celui de Seagate qui atteint « seulement » 12 To.

Destinés aux solutions d’archivage, les disques durs de grandes capacités sont généralement équipés de moteur tournant à une vitesse de 7 200t/m avec des attachements SATA 6 Gbit/s.