Le Band de Microsoft s'apparente plus à un bracelet connecté qu'à une smartwatch

L'Image du jour

Le Band de Microsoft s'apparente plus à un bracelet connecté qu'à une smartwatch

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

Dernier Dossier

OpenStack, clef de voûte du cloud Open Source

OpenStack est-il la clef de voûte des infrastructures cloud Open Source, comme l'a été Linux, en quelque sorte, pour les systèmes d'exploitation pour ...

Restez proche de l'actualité IT

NEWSLETTERS THEMATIQUES

Découvrez nos différentes newsletters adaptées à vos besoins d'actualités IT Pro : Mobilité, Réseaux, Stockages, ...

Abonnez-vous 
FERMER

ESPACE PARTENAIRE

Webcast

FERMER

LMI MARKET

Votre comparateur de prestataires IT : Comparez les devis, Evaluez les prestataires, Trouvez le juste prix!...

Accéder à ce service 

BLOG

Découvrez les contenus exclusifs publiés par les lecteurs du Monde Informatique avec la plateforme LMI Blog...

Accéder à ce service 

COMPARATEUR DE SALAIRE

Partagez votre situation salariale anonymement, consultez les statistiques depuis 2009 et faites vos propres analyses...

Accéder à ce service 

IT TOUR

LMI vous invite à sa Matinée-Débats dans votre région.
Inscrivez-vous

Accéder au site 
FERMER
4
Réagissez Imprimer Envoyer

VeraCrypt, une alternative française à TrueCrypt

Le code source de VeraCrypt est disponible sur le site de l'éditeur.

Le code source de VeraCrypt est disponible sur le site de l'éditeur.

Depuis l'arrêt brutal de TrueCrypt qui a laissé sans voix de nombreux spécialistes de la sécurité, les alternatives fleurissent en Europe. Parmi celles-ci, VeraCrypt développée par une société française Idrix.

Depuis sa disparition entourée de nombreux mystères (failles, pression de la NSA, équipe piégée ou infiltrée...) TrueCrypt a laissé de nombreux utilisateurs totalement démunis, notamment parmi les professions libérales et les nombreuses associations/ONG qui appréciaient la sécurité et la simplicité d'utilisation de cet outil de chiffrement à la volée. Il est bien sûr possible d'utiliser BitLocker Drive Encryption livré avec les versions pro de Windows 7 et 8 mais sa mise en oeuvre est vraiment fastidieuse et beaucoup n'ont pas vraiment envie de laisser leurs petits secrets à la discrétion d'un éditeur américain.

Depuis la disparition de TrueCrypt trois forks ont vu le jour : Ciphersed.org, TrueCrypt.ch (une version développée en Suisse pour échapper aux fourchettes des autorités américaines), et enfin VeraCrypt, proposé par la société française Idrix. Cette dernière a revu le code de TrueCrypt pour renforcer sa sécurité et proposer un produit capable de mieux résister au déchiffrement brut. On retrouve le système de conteneurs propre à TrueCrypt mais sans possibilité d'ouvrir les anciens conteneurs créés avec ce dernier. Les deux formats sont malheureusement incompatibles. VeraCrypt n'est pour l'instant disponible que pour Windows mais des versions Linux et Mac OS X sont attendues dans les prochains mois. Une condition sine quo none pour pouvoir envoyer des fichiers à un utilisateur travaillant sur une autre plate-forme OS que la sienne.

Article de Serge Leblal

COMMENTAIRES de l'ARTICLE4

le 14/08/2014 à 13h50 par Visiteur4440 :

C'était bien facile pour la NSA
on ne connait pas les membres de truecrypt on ne sera donc pas qu'ils ont prit une balle dans la tête.
Ensuite que soit disant ces mêmes membres nous demandent sur leur site d'utiliser le logiciel Microsoft alors que ces derniers ont avoués avoir colaboré avec la NSA, il ne faut pas nous prendre pour ce qu'on est pas.

Ah oui une dernière chose : que la NSA aille ce faire f.....

Mince j'utilise linux tails ils va leurs faloir 50 ans pour remonter à ma grande gueule

Signaler un abus

le 17/07/2014 à 19h48 par Visiteur4351 :

Si VeraCrypt subit le même sort que TrueCrypt, on sera fixé sur le fait que de tels logiciels sont très gênants pour nos "démocraties". Wwwait and see !

Signaler un abus

le 04/07/2014 à 11h15 par Visiteur4313 :

Je suis tout à fait d'accord avec Visiteur 4231, aucune démonstration d'une faille dans TrueCrypt n'a été faite à ce jour. Je conseille pour ma part de toujours choisir l'algorithme en cascade AES-Twofish-Serpent pour une sécurité accrue.

Signaler un abus

le 13/06/2014 à 15h38 par Visiteur4231 :

La seule raison pour laquelle TrueCrypt a été arrêté c'est pour sa capacité à caché un conteneur dans un autre. La plupart des pays condamne assez lourdement les utilisateurs refusant de donner les codes permettant le déchiffrement.
Dans le cas des conteneurs cachés il est impossible de démontrer son existence et donc de demander un code...
Là est l'unique raison pour laquelle TrueCrypt a été arrêté sous la pression.

Bien entendu, ce logiciel n'a pas de faille direct permettant de déchiffrer les conteneurs.

Continuez à l'utiliser.

Signaler un abus

Commenter cet article

commenter cet article en tant que membre LMI

CONNEXION

Commenter cet article en tant que visiteur






* Les liens HTML sont interdits dans les commentaires

Publicité
Publicité
Publicité