Lors du dernier IT Press Tour, en janvier dernier dans la Silicon Valley, DDN (DataDirect Networks) nous a reçu dans la salle de réunion d’un hôtel de Santa Clara, les locaux de l’entreprise étant toujours claquemurés pour cause de pandémie. Kurt Kuckein, vice-président marketing chez DDN nous a retracé les dernières évolutions du fournisseur de solutions de stockage : du HPC aux solutions d’entreprise grâce aux rachats des entités Nexenta, Tegile (IntelliFlash chez WD) et Tintri, ces dernières années. « Nous avons l'ambition d’être le bon partenaire des entreprises pour le coté stockage. Elles recherchent, en effet, des solutions qui les aideront à maitriser leurs évolutions avec notamment des capacités évolutives », nous a indiqué le responsable. Les principaux développements du fournisseur sur le marché des entreprises passent par les solutions ExaScaler, NexentaStor, et Tintri VMStore. Nous allons toutefois nous concentrer sur cette dernière famille.

Une mise à niveau des appliances T7000

Dans la gamme VMstore, qui a connu un trou d’air en 2021 pour le support des principaux hyperviseurs suite à la pandémie et au départ de plusieurs ingénieurs arrivés avec le rachat de Tintri, DDN introduit la série T7000 (7080, 7060 et 7040) au trimestre dernier, une baie full flash NVMe hybride (blocs FC/ iSCSI et fichiers NFS/SMb3). L’intégration de vSphere, vROPs, vRO, SRM, d’autres hyperviseurs est désormais assuré pour assurer le stockage nécessaire aux VM. La gamme T7000 est une mise à niveau exploitant les contrôleurs NVMe de la série AIX de DDN, qui équipent déjà des systèmes HPC classés dans le Top500. Le superordinateur Selene de Nvidia par exemple. DDN réexploite astucieusement les développements (micrologiciel, BIOS et autres optimisations) réalisés pour les modèles At Scale pour une utilisation plus traditionnelle avec les applications (dont les bases de données comme SQL Server), les machines virtuelles, et les conteneurs (Tanzu et autres distributions K8s).

VMstore fournit, en effet, des ressources en se concentrant sur la gestion du stockage au niveau des machines virtuelles ou des applications. « Nous comprenons désormais nativement les IO et l’activité des applications pour optimiser la réponse du stockage aux besoins », nous a expliqué Sean Myers CTO de Tintri. Ce système NVMe à plus haute densité prend également en charge plus de machines virtuelles : le T7080 supporte jusqu'à 7 500 VM, alors que les modèles T7060 et T7040 acceptent, respectivement, 5 000 et 2500 VM.

Plus rapide avec des lecteurs NVMe

Ces modèles de la série 7000 - au format 2U - peuvent accueillir 10 ou 24 lecteurs NVMe (8 To aujourd’hui et 16 et 32 To à venir) avec une interface 100 GbE. Et, la mise à jour du système d'exploitation, TintriOS 5.2, a apporté le support de NSFv4.1 (en bêta) et du stockage objet compatible Wasabi S3. Précisons que l’appliance T7000 est capable d’envoyer des instantanés ou des copies ponctuelles d'une VM vers des plateformes cloud comme Amazon S3 pour la sauvegarde des données. La restauration passe ensuite par l’outil Tintri Cloud Connector. Ajoutant que DDN met en avant l’automatisation des opérations de supervision avec un recours à l’IA et des analyses avancées. Le fournisseur précise enfin que ses appliances de la série 7000 sont jusqu’à 30 % plus rapides que les précédents et que l’installation d’une machine ne prendrait que 15 minutes avec DDN Management Framework (EMF).