BNP Paribas Real Estate est une filiale du groupe BNP Paribas spécialisée dans le conseil en immobilier d'entreprise. Lors de l'édition 2022 du salon Viva Technology qui a eu lieu du 15 au 18 juin Porte de Versailles, elle a présenté sur son stand un jumeau numérique en 3D, destiné à la prospective immobilière et conçu sur le moteur de jeux vidéo Unity, couplé à des technologies de Nvidia et Magic Leap. Ce projet, baptisé Wired (wearable immersive real estate dataroom), permet aux clients de visualiser en 3D les biens en vente ou en location en les situant dans leur environnement, reproduisant également les évolutions passées et à venir des quartiers.

Les racines de ce projet remontent à 2020. « Il s'agissait d'imaginer une solution de visualisation de données à la hauteur de la transformation de notre métier », indique Éric Siesse, directeur général adjoint de BNP Paribas Real Estate Transaction. BNP Paribas Real Estate possède en effet un vaste patrimoine de données immobilières, qui inclut aussi bien des données sur les transactions passées et une vision sur les futurs développements. « Notre idée était de mettre toutes ces données au même endroit et de pouvoir les montrer, pour les mettre en valeur », se souvient Florian Couret, directeur de la visualisation chez BNP Paribas Real Estate. Pour y parvenir, l'entreprise s'est entourée de plusieurs partenaires spécialisés, en vue de bâtir une application 3D en temps réel et utilisable sur des terminaux mobiles. Wired s'appuie ainsi sur le moteur 3D d'Unity, bien connu des adeptes de jeux vidéo. Cette technologie permet par exemple d'obtenir un rendu plus réaliste, « en matérialisant les ombres portées des futures tours grâce aux techniques de ray-tracing », illustre Éric Siesse. En complément, la solution a utilisé la plateforme Omniverse de Nvidia, décrite par Florian Couret comme « une boîte à outils pour construire nos jumeaux numériques. »  Nvidia a également fourni une solution de streaming de contenus en réalité étendue, CloudXR, ainsi que des serveurs RTX pour la diffusion sur le réseau, deux technologies qui permettent de « s'affranchir du device » selon Florian Couret, pour avoir une solution réellement nomade. Enfin, pour la visualisation, la société Magic Leap a mis à disposition ses lunettes de réalité augmentée, dont la dernière version, Magic Leap 2, était présentée cette année sur Viva Technology.

Des données pour enrichir les analyses

Dans sa version actuelle, Wired permet de naviguer à travers le Grand Paris, soit plus de dix millions de bâtiments, en zoomant depuis la vue du quartier jusqu'à l'intérieur des bâtiments. La solution intègre également plusieurs quartiers dans toute l'Europe. Pour aller au-delà de la simple visite en 3D, BNP Paribas Real Estate a couplé Wired à ses différentes sources de données internes. De cette façon, l'outil offre aux utilisateurs la possibilité de visualiser l'évolution dans le temps d'un quartier, avec des données historiques remontant à 1997 et d'autres sur les projets en développement, allant jusqu'à 2030. Hormis les données du groupe, la solution contient également des données venant de sources externes, comme des données publiques en open data. Parmi celles-ci figurent par exemple des informations démographiques, topologiques, économiques ou encore des données sur les transports en commun, qui servent à enrichir les analyses et scénarios prospectifs. Toutes ces données sont intégrées et mises à jour en temps réel grâce à un outil d'intégration de données mis au point par l'éditeur spécialiste de la géomatique Esri et basé sur les technologies de Nvidia.

La solution s'adresse aussi bien aux consultants de la filiale immobilière de BNP Paribas qu'aux clients et investisseurs. « Le but était d'offrir à nos clients une expérience différenciante, facile et pratique, tout en conservant une proximité avec nos consultants », indique Éric Siesse. La nouvelle version de Wired propose notamment un espace virtuel dans lequel les collaborateurs peuvent retrouver les clients afin d'organiser une e-visite des biens à la vente ou à la location. Les consultants peuvent visualiser sur un autre écran ce que voient les clients sur leurs lunettes, afin de les guider si nécessaire. Parmi les informations qui peuvent être affichées figurent les occupants actuels d'un immeuble, les étages, les temps de trajets moyens pour se rendre aux sites choisis ou encore les niveaux de loyers dans la zone. Une des applications possibles est de faire visiter un site à des investisseurs étrangers sans que ces derniers aient besoin de se déplacer, ce qui présente un intérêt à la fois en termes de temps et de responsabilité sociétale. Wired est également capable de simuler l'évolution d'un quartier dans le temps, en fonction des surfaces dédiées aux activités tertiaires, aux commerces et aux logements. « C'est un mode de présentation phygital, estime Éric Siesse. Même si nous ne sommes qu'aux prémisses des métavers, nous sortons de l'ère du Powerpoint pour basculer vers des outils digitaux et prédictifs. »

Étendre les territoires modélisés

Pour l'équipe de visualisation de BNP Paribas Real Estate, qui compte une quinzaine de collaborateurs, l'enjeu est désormais de faire vivre la donnée, en comprenant comment celle-ci est nomenclaturée et en enrichissant la solution avec des données publiques en open data ou d'autres sources. « Nous avons une solution opérationnelle sur le plan technologique, qu'il faut coupler avec nos données de très haute qualité et de l'open data », souligne le directeur général adjoint. L'équipe travaille également sur la modélisation d'autres territoires. « Notre but est de pouvoir faire voyager les clients sur Wired au gré de leur cahier des charges et de leurs envies, en pur mode agile », affirme Éric Siesse.