Lorsque Marcus Ericsson, pilote de l'écurie Chip Ganassi Racing, a remporté les 500 miles d'Indianapolis en mai dernier, c'était dans une voiture équipée de plus de 140 capteurs exportant des données alimentant notamment des algorithmes d'analyses prédictives, mais également les fans de la course automobile. NTT,  opérateur télécoms japonais et partenaire de Penske Entertainment pour les NTT IndyCar Series, y compris la course Indy 500, a recueilli environ 8 milliards de points de données grâce aux capteurs de la voiture de Marcus Ericsson et de celle de ses 32 concurrents. Avec les données collectées lors des saisons précédentes et des cinq premiers événements de la NTT IndyCar Series, NTT utilise une combinaison d'analyses de données, de jumeaux numériques et d'intelligence artificielle (IA) pour donner aux fans l'accès à des informations approfondies et en temps réel sur les dépassements, les prévisions d'arrêts au stand et d'autres éléments de la course.

« D'un point de vue commercial et sportif, notre sport a toujours été basé sur le développement de la technologie », explique SJ Luedtke, vice-présidente du marketing chez IndyCar. « Si vous revenez aux premiers jours de l'Indianapolis Motor Speedway, il a été, à certains égards, construit comme un terrain d'essai pour l'industrie automobile émergente et un lieu où de nombreux constructeurs automobiles basés ici à Indianapolis et dans le Midwest pouvaient apporter leurs dernières inventions et les tester ». Aujourd'hui, selon SJ Luedtke, NTT et IndyCar poursuivent cette tradition en réfléchissant à la manière d'utiliser les données au-delà de la piste pour susciter l'engagement. « Nous voulons prendre toute cette technologie et les données qu'elle crée et trouver des moyens de créer des éléments d'engagement en dehors de la piste pour nos fans, nos sponsors et d'autres parties prenantes impliquées dans le sport, afin de le rendre plus attrayant, plus divertissant et, idéalement, d'attirer d’autres fans qui ne sont peut-être pas intéressés par l'automobile, mais qui sont peut-être très technophiles et aiment les données et/ou les récits », explique-t-elle.

Améliorer l'expérience des fans de course automobile

À cette fin, NTT crée un jumeau numérique pour chaque voiture de la série. Les données historiques fournissent une base, et chaque voiture est équipée de plus de 140 capteurs qui collectent des millions de points de données pendant la course pour alimenter le jumeau numérique. Ces données vont de la vitesse à la pression d'huile en passant par l'usure des pneus et les forces G. NTT utilise l'IA et l'analyse prédictive sur les données du jumeau numérique pour fournir aux fans des informations qui, auparavant, n'étaient accessibles qu'aux ingénieurs de l'équipe de course, notamment les stratégies et les prévisions de course, les interceptions et les batailles pour la position, l'impact des performances des arrêts au stand et les effets des niveaux de carburant et de l'usure des pneus.

IndyCar fournit ces informations aux fans via son application interactive et ses réseaux sociaux. Il fournit également des informations à l'équipe de production de NBC. « Il y a une opportunité pour nos fans les plus avides de se rapprocher d'un sport qu'ils aiment ou d'un pilote ou d'une équipe qu'ils aiment », dit SJ Luedtke. « C'est là que les données et les analyses entrent en jeu. Nous travaillons avec l'équipe pour prendre ces millions de points de données au cours d'une course de 90 minutes et aider les fans à comprendre ce qui se passe ».

Faire des prédictions grâce à l’IA

Par exemple, explique SJ Luedtke, il est courant de regarder l'avant de la course, mais parfois ce qui se passe au milieu du peloton se perd dans la mêlée. « Les gens se disputent les places pour progresser dans le système de points global », ajoute-t-elle. « Nous sommes en mesure d'examiner ces données en temps réel, puis de commencer à faire des prédictions grâce à l'IA et à la plateforme intelligente ». Vous ne changerez peut-être pas de chaîne si l'analyste de NBC mentionne que votre pilote préféré est en position sept, mais qu'il pourrait dépasser la position six dans cinq tours, car ils se disputent le championnat, poursuit-elle.

« Nous avons également la possibilité de faire venir des téléspectateurs occasionnels pour les aider à comprendre ce qui se passe dans la course », ajoute-t-elle. « Être capable de raconter une histoire expliquant pourquoi quelqu'un a pris de l'avance grâce à différents composants clés, ou des données basées sur les arrêts au stand de deux pilotes, nous permet d'expliquer le sport à de nouveaux fans ». En un peu plus de trois ans, IndyCar a doublé l'engagement et le temps d'attardement dans son application les week-ends de course, indique SJ Luedtke. « Il s'agit de pouvoir regarder la télémétrie de votre pilote préféré en temps réel en synchronisation avec la caméra embarquée pendant la course, de sorte que vous avez l'impression d'être dans le cockpit avec lui », dit-elle. « Vous voyez une grande partie de la télémétrie et des points de données clés fonctionnant dans leur véhicule ».

Vers un site plus connecté

En ce qui concerne la technologie, Bennett Indart, vice-président de Smart World Solutions chez NTT, qualifie le partenariat d’« approche commerciale prioritaire » pour « améliorer l'expérience des fans, encourager d’autres à pratiquer le sport, fournir ce forum pour enrichir IndyCar en données ». À cette fin, NTT utilise également les données pour améliorer l'expérience des fans sur site. Elle a déployé sa solution Smart Venue à l'Indianapolis Motor Speedway (IMS). L'application s'inspire des efforts déployés pour créer des villes connectées attirant plus de 350 000 fans les jours de course.

« Nous y pensons davantage comme à l'idée de mobiliser et de planifier le fonctionnement d'une ville pendant une journée, qu'il s'agisse de déplacer les gens, de les servir par le biais des services d'urgence ou d'être capable de voir dans les coins où nous pourrions envoyer quelqu'un avant même qu'un incident ne se produise », explique SJ Luedtke. Pour IndyCar, l'IA de Smart Venue offre une visibilité totale du site, avec des données calibrées toutes les 30 secondes avec une précision supérieure à 90 %. Les technologies de détection optique basées sur l'IA, combinées aux données en temps réel sur le débit des portes d'entrée permettent de surveiller les mouvements de foules, les analyser et remonter les alertes. Elles apportent également des informations sur l'affluence et la congestion des portes et des tunnels spécifiques. In fine, cela offre de meilleurs temps de réponse pour répondre plus efficacement aux problèmes et aux risques potentiels.

Pour les supporters, le Smart Venue donne une meilleure connaissance des itinéraires les plus rapides et les moins encombrés pour traverser le plus grand événement sportif du monde. « Un jour de course donné, elle devient la deuxième plus grande ville de l'Indiana », explique M. Indart. « Vous pouvez imaginer 350 000 personnes essayant d'accéder à l'Indianapolis Motor Speedway. Depuis plusieurs années, nous aidons l'équipe des opérations à comprendre où se trouvent les goulots d'étranglement. Cette année, nous avons en fait ajouté une fonction pour fournir cela aux fans eux-mêmes sur leur terminal mobile ». « Tout est question de données et d'approches axées sur les données pour résoudre les scénarios commerciaux », ajoute M. Indart.