C'est jeudi 30 novembre au Stade Pierre Mauroy, dans la capitale des Flandres, que la rédaction du Monde Informatique a pris ses quartiers pour l'avant-dernière étape de son IT Tour, sa série de matinées-débats en régions. Un rendez-vous qui a rencontré un beau succès, avec plus de 70 présents - comme à Toulouse la semaine dernière - occupant des fonctions de DSI, RSSI ou responsables informatiques en entreprises utilisatrices. Ces derniers ont bien fait de venir : ils ont pu participer à des débats sur des thèmes au coeur de leurs préoccupations - réseau, datavisualisation, GDPR, stockage et transformation digitale - ainsi que des présentations technologiques assurées par les partenaires 2017 de l'événement : Blackberry, Google Cloud, Hub One, HPE-Intel, Kyocera ainsi que Netapp.

Pour cette étape lilloise, le plateau de grands témoins était constitué de Christophe Laloyer (DSI de Kiloutou), François Lemoine (Responsable informatique de Ramsay Générale de Santé), Maxime Lecoeur (RSSI de Verisure et membre du Cesin), Géraldine Godon (CIL de Boulanger et membre de l'AFCDP), accompagnée par la vice-présidente de l'AFCDP, Martine Ricouart-Maillet. L'IT Tour Lille a été organisé avec le soutien des clubs utilisateurs locaux dont, à Lille, DSI Gun présidé par Fabien Lebargy ainsi que Clusir Nord de France par Joseph Graceffa.

Une salle studieuse pour l'étape de l'IT Tour Lille au Stade Pierre Mauroy. (crédit : LMI)

Lors du premier débat, Christophe Laloyer (DSI de Kiloutou) a exposé les principaux points de l'architecture réseau de son entreprise (liens SDSL avec lien de secours ADSL Max, fail-over entre liens...) et également les enjeux de la priorisation des flux entre les apps métiers et la messagerie. « On la définit en amont et cela permet de gérer les surcharges réseau et des flux magasins liés à la location, aux devis, aux réservations et aux contrats », a précisé Christophe Laloyer. Côté ToIP, le déploiement a commencé au niveau du siège pour s'étendre à toute la France en 2018. Du côté du groupe Ramsay Générale de Santé, l'enjeu d'une bonne qualité de service réseau est primordial : « On est dans une configuration réseau ou la qualité des liens WAN est déterminant sachant que toutes les cliniques ont besoin d'être reliées à une IT régionale ou centralisée », a fait savoir François Lemoine, directeur informatique groupe.

« La qualité et l'intégrité de la donnée sont primordiales. Il faut bien analyser les facteurs de risques amenant à manquer cette qualité comme des copiés-collés ratés depuis Excel qui peuvent devenir vite problématiques à grande échelle », a lancé Maxime Lecoeur, membre du Cesin et RSSI de Verisure, lors du débat consacré à la dataviz. « On a beaucoup d'indicateurs exposés au travers d'un portail BO, mais on fait aussi du test sur Tableau pour les indicateurs commerciaux. Ce sont deux outils complémentaires », a expliqué pour sa part Christophe Laloyer. Du côté de Ramsay Générale de Santé, les besoins éclectiques de reporting expliquent la diversité des offres qui cohabitent : BO, Qlik et PowerBI répondant chacun à des enjeux métiers aussi distincts que complémentaires.

De gauche à droite, François Lemoine, responsable informatique de Ramsay Générale de Santé, Christophe Laloyer, DSI de Kiloutou, et Maxime Lecoeur, RSSI de Verisure et membre du Cesin, ont fait partie des grands témoins de l'IT Tour Lille 2017. (crédit : LMI)

L'édition 2017 de l'IT Tour à Lille a été l'occasion d'ouvrir une riche séquence consacrée au règlement général sur la protection des données personnelles dont l'échéance du 25 mai 2018 arrive à grands pas. Après avoir exposé des éléments de contexte et les risques juridiques de non conformité, Maître Eric Forster, Avocat au cabinet Alain Bensoussan et directeur du pôle Constructeurs informatiques et Télécoms au sein de ce cabinet - et ancien directeur juridique de SFR -, a livré plusieurs clés pour bien cerner et mettre toutes les clés de son côté pour réussir le chemin - en 15 étapes - vers la mise en conformité au GDPR. L'occasion également pour Géraldine Godon, CIL de Boulanger, d'exposer le chemin parcouru par l'entreprise depuis 2015 lorsque la CNIL l'a épinglée pour des commentaires peu scrupuleux adossés à des bases de données personnelles. Accompagné par BRM Avocats, représenté par Martine Ricouart-Maillet et vice-présidente de l'AFCDP, dans le cadre de la réalisation d'audits et de qualification des données sensibles, le groupe est aujourd'hui largement rentré dans l'air de la compliance GDPR. Avec comme point d'orgue la nomination de Géraldine Godon en tant que DPO groupe. « Il faut avoir 4 compétences pour ce rôle : juridique, DSI, audit et sécurité », a-t-elle précisé.

Une intervention juridique sur GDPR du cabinet Alain Bensoussan Lexing - ici assurée par l'avocat Eric Forster - particulièrement appréciée par les participants de l'IT Tour à Lille, comme sur les autres étapes. (crédit : LMI)

« Les RSSI ont toujours été frileux à mettre les données dans le cloud. On n'aime pas mettre des choses à l'extérieur, je préfère maîtriser moi-même des données et je ne connais pas beaucoup de RSSI qui mettent des données dans le cloud », a annoncé Maxime Lecoeur. Un état d'esprit pas partagé par le DSI de Kiloutou qui recourt de plus en plus à du cloud tous azimuts, aussi bien hybride et privé que public. « Nous avons des données hébergées sur de gros datacenters IBM sur du cloud privé externalisé et avons une partie du collaboratif sur les apps Google. Pour autant les données vraiment confidentielles sont stockées sur des serveurs on-premise », prévient Christophe Laloyer. Dernier grand témoin à être intervenu lors de l'IT Tour Lille : François Lemoine, responsable informatique de Ramsay Générale de Santé, qui a pu exposer les grandes lignes du plan Transformation 2020, pas uniquement basé sur l'IT et le numérique qui occupe cependant une place singulière. « La première étape est le déploiement d'un portail de services permettant de gérer toute la procédure de pré-admission. Elle est en pilote et se généralisera dans les prochains mois à tous nos sites », a expliqué François Lemoine. « Cela permet de gagner du temps mais aussi de pousser des services annexes que l'on ne pourrait pas proposer facilement sur place, alors que à domicile les patients sont plus réceptifs ».

La grande salle de la pause-déjeuner et du cocktail déjeunatoire de l'IT Tour Lille plus que jamais propice aux échanges entre pairs et nouer des liens avec les partenaires technologiques de l'événement. (crédit : LMI)

A l'instar des précédentes étapes de l'IT Tour, les acteurs locaux qui accompagnent la rédaction du Monde Informatique dans son tour de France ont été invités à Lille lors du cocktail déjeunatoire, à prendre la parole pour présenter les enjeux de leurs organismes respectifs. A savoir Christophe Laloyer (Membre du comité de direction du DSI Gun), Maxime Lecoeur (Membre du Cesin) et Martine Ricouart-Maillet (vice-présidente de l'AFCDP et co-fondatrice de BRM Avocats).