En France les métiers liés au développement informatique et web font toujours partie des compétences les plus recherchées et les mieux rétribuées. C’est ce que constate le site de recrutement LesJeudis en dressant une liste des technologies les plus recherchées dans ce domaine avec pour chacune une fourchette des salaires annuels moyens. Pour effectuer cette analyse, plus de 22 000 offres ont été passées au crible par la plate-forme entre le 1er mai 2017 et le 30 mai 2018. Les données montrent que les profils de développeurs concentrent à eux seuls un tiers de la totalité des offres mises en ligne sur cette période. Toutefois, du côté des salaires, tous les profils ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, ce sont les Lead web développeurs qui sortent en tête du classement comme étant les mieux payés, avec un salaire brut annuel pouvant varier de 57 500 € à plus de 65 000 €. Suivent les développeurs Fullstack qui peuvent percevoir 39 000 € annuels s'ils sont débutants et plus de 60 000 €  s'ils sont expérimentés.

Egalement bien loties, les compétences autour de PHP ou de Javascript (36 000 € pour un candidat junior et 65 000 € voire plus pour un confirmé), ainsi que les spécialistes d’Angular ou de React (de 41 500 € à plus de 60 000 €). Les autres technologies recherchées  par les recruteurs selon Lesjeudis sont C # et .Net (de 34 500 € à 58 000 €),  C et C++ (de 36 000 €  à 56 000 €), et Java (de 37 500 € à 59 000 €). En fin de peloton oui trouve le développeur lambda, sans spécificité particulière (26 500 € pour un jeune diplômé et plus de 37 000 € pour un expérimenté).

salaires

Les développeurs représentent un tiers des offres publiées sur le site LesJeudis entre 2017 et 2018. (crédit : LesJeudis)

Forte valorisation des métiers de la data et la sécurité

Dans les mêmes grilles de rémunération que les autres développeurs, un DevOps expérimenté perçoit un salaire pouvant varier de 49 à 59 000 €. Au-delà de 5 ans d’expérience, sa rémunération peut dépasser les 65 000 €. Si les fonctions liées à la programmation informatique ont toujours la cote auprès des recruteurs, de nouveaux métiers, en particulier ceux des data confirment leur présence dans le panorama réalisé par le site Lesjeudis. 4,3 % de la totalité des offres postées sur la plateforme ces derniers mois sont ainsi consacrées à des postes de data engineer, de data scientists, de technician data management, de business data analyst, de CDO,  et de data protection officer. Métiers très convoités par les entreprises comme par les étudiants, leur rôle est en effet stratégique dans les organisations, ce qui explique leur haut niveau de rémunération. Ainsi, à l’embauche, un spécialiste des données junior peut prétendre à une rémunération brute annuelle de plus de 40 000 €, quand celle des plus expérimentés peut dépasser les 100 000 €.

Parmi les autres profils IT bien placés, figurent également les professions liées à la sécurité. Architectes, analystes en cybersécurité  et  experts en sécurité des SI ont représenté 1,4 % des offres diffusées sur le site Lesjeudis au cours des 12 derniers mois. Pour ce type de profils, la formation la plus plébiscitée par les recruteurs est celle de diplômé(e) d'une école Informatique classique avec une spécialisation en sécurité, ou d'un Master 2 équivalent. Les rémunérations sont, là aussi, particulièrement attractives, allant de 40 000 € pour les moins expérimentés, à 65 000 € pour les profils plus seniors.