A l'occasion de l'IT Press Tour Paris début septembre, l’entreprise allemande Point Software & Systems est venue dresser un bilan de ses solutions. Spécialisée dans le développement et la distribution de solutions pour le stockage, la gestion et l'archivage de données, Point assure une intégration facile et efficace de différentes technologies et systèmes de stockage. La rédaction du Monde Informatique a ainsi rencontré Thomas Thalmann, son directeur général. Ce dernier, en poste depuis 2016, a tenu à rappeler quelques éléments de contexte quant au développement de la société.

L’entreprise était à l’origine un centre de compétences mondial de Philips, principalement dans le domaine du stockage optique, puis a été intégrée dans l'organisation du projet européen de Digital Equipment (DEC) changeant ainsi son nom pour Point Software & Systems. C’est en 1994 qu’elle devient véritablement une société indépendante. Depuis, elle s'est développée sous la direction de Bernd Klee pendant plus de 20 ans pour devenir un éditeur de logiciels reconnu sur le marché du stockage. Aujourd’hui, l'équipe de Point – composée de 12 personnes – compte parmi ses clients Amgen, Bayern Invest, CEA, Daimler, Post Finance, Sixt et de nombreux partenaires dont Cloudian, Dell Technologies, Fujitsu, IBM, NetApp, ou encore le français Scality. La société n’a pas précisé le nombre de clients mais indique que ses produits ont fait leurs preuves dans plus de deux millions de cas.

Une montée en puissance des solutions

Au fil des années, Point a lancé plusieurs produits : Jukebox manager, un logiciel pour la gestion du stockage optique (en 1997). Faisant le constat d’une croissance exponentielle des données par les humains et les machines, Thomas Thalmann indique que « 80 % des données d'entreprise sont des fichiers non structurés ». Parmi ces données, « seules 10 % d’entre elles sont actives, 20 % considérées comme moins actives et 70 % inactives dites froides » précise-t-il. Un point qui a amené l'entreprise à booster ses solutions avec Storage manager, un produit de classement et d'archivage des fichiers (en 2007).

En 2018, le stockage objet S3 sur bande fait son apparition chez Point baptisée Archival Gateway. Thomas Thalmann indique que « cette solution de stockage S3 est évolutive pour les gros volumes de données (+ de 10 Po) et les débits élevés (1Po/jour) ». Archival Gateway de Point propose ainsi une architecture scale-out et un espace de stockage illimité, une interface native S3 (compatible avec tous les clients S3) et intégrant une gestion des versions. Côté performances, en lecture et en écriture, cela peut monter jusqu'à 7 Po par semaine. Une version appelée « compact edition » est également disponible et cible plutôt les clients qui veulent commencer modestement. Son portefeuille s’est largement étendu, proposant également Data Replicator, un système de réplication fichier vers objet.

Un cas d'utilisation de sauvegarde d'objets/de cloud sur bande. (Crédit : PoINT)

Un portefeuille élargi

Point a également profité de son passage à Paris pour faire une annonce de taille : le lancement d’un autre produit baptisé Unified object storage dans Archival Gateway. Il s’agit d’un stockage objet S3 défini par logiciel qui combine les classes de stockage disque et bande et les représente sous un seul espace de nom. Ainsi, l'éditeur propose une solution économique et durable, notamment pour le stockage secondaire et l'archivage long terme, qui combine les avantages du disque et de la bande dans un seul stockage objet. Avec cette solution, l’entreprise présente l'extension du stockage objet sur bande Point Archival Gateway.

Unified object storage combine les classes de stockage disque et bande. (Crédit : PoINT)

En plus du stockage d'objets sur bande, Unified Object Storage permet la combinaison de deux classes de stockage - disque et bande - dans un stockage d'objets unifié. Des configurations flexibles sont possibles, c'est-à-dire uniquement sur bande ou uniquement sur disque, avec la possibilité d'une extension ultérieure par l'autre classe de stockage respective. Les objets qui ont été déplacés sur bande peuvent être relus directement à partir de la bande. Une restauration sur disque est également possible en option. En outre, Point Archival Gateway - Unified Object Storage peut effectuer une réplication automatique sur disque et sur bande.

Une offre Intelligent-Tiering en 2023

Enfin, l'éditeur souhaite proposer une autre offre de stockage, appelée Intelligent Tiering, et dont la sortie est prévue pour le second trimestre 2023. Avec cette approche, les Allemands proposent une répartition automatique des objets entre les classes de stockage sur disque et sur bande. « Intelligent Tiering sera basé sur une IA cognitive qui apprend quels objets sont stockés où et quand cela a un sens » ajoute Thomas Thalmann.